mercredi 27 juillet 2016

Funky Veggie, le panyeah qui met le groove dans ta cuisine


Qui me connait connait mon rapport douloureux avec la cuisine...
Je suis très gourmande mais j'ai aussi deux mains droites et suis capable de transformer la recette la plus basique en catastrophe culinaire ; je crois que cela vient du syndrome de la dinde à la Nanard... un jour je vous expliquerai.
Pourtant quand je m'applique, je suis capable d'un résultat honorable et je me dis que je devrais quand même bien insister car il n'y a aucun doute sur le fait que cuisiner soi-même à partir d'ingrédients frais sera toujours meilleur qu'un plat industriel même s'il en existe de bons, ne soyons pas de trop mauvaise foi.

C'est donc pleine de bonnes intentions autant que de bonnes résolutions que j'ai revu ce qui rentre dans mes placards comme dans mon réfrigérateur et c'est comme cela, en plus de la magie du partage de photos sur instagram, que j'ai fait la connaissance de funkyveggie.fr


funkyveggie.fr est une jeune start-up qui propose aux parisiens la livraison hebdomadaire d'un panier complet pour réaliser une recette veggie pour 2 personnes.
Chaque semaine, une recette différente pour aiguiser les papilles avec des produits frais, bios et locaux.
Chaque semaine, un panier qui permet de réaliser une recette complète sans avoir à faire de courses et sans perte de produits.
Chaque semaine, la garantie d'un repas sain et savoureux mais aussi d'une vraie pause pour concocter soi-même son plat et ce n'est pas neutre quand on décide d'avoir une vie plus équilibrée.
Chaque semaine, l'occasion de gagner des techniques de cuisine, de découvrir et d'apprivoiser de nouveaux goûts.
Tout cela me séduit fortement, j'ai donc passé commande d'un premier panier... à moi le millet-ait une fois !


La recette du Millet-ait une fois
2 personnes
temps de préparation 25 minutes

les ingrédients pour la salade 
80 grammes de milllet (on en trouve facilement dans les magasins bio, y compris Carrefour bio !)
1 beau poivron (jaune c'est sympa pour les couleurs de la salade, mais il peut être orange ou rouge ou vert, on n'est pas sectaire)
20 grammes de coriandre (un petit bouquet) (si vous n'aimez pas le goût de la coriandre, vous pouvez opter pour un persil plat très frais)
1/4 de chou rouge
70 grammes de noix cajou (au naturel, pas grillées ni salées, ni fumées)
2 cuillères à soupe de tamari

les ingrédients pour l'assaisonnement 
30 grammes de beurre de cacahuète
1 petit morceau de gingembre frais (j'ai goûté sans car mes papilles sont sensibles au piquant du gingembre mais c'est mieux avec donc si comme moi vous craignez un peu cet ingrédient, rapez quand même une petite pointe qui sera adoucie par le beurre de cacahuète, vous ne le regretterez pas)
3 cuillères à soupe de tamari
1 cuillère à soupe de sirop d'agave
1 cuillère à soupe d'huile de sésame toasté

Inutile de lancer le chronomètre, ce n'est pas une compétition et si vous mettez plus de 25 minutes pour réaliser la recette, personne ne vous en voudra et surtout pas moi qui en ai mis 40.

Comme il faut bien commencer par quelque chose, ce sont les noix de cajou qui vont lancer la recette.
Donc prenez les noix de cajou (toutes les noix de cajou, ce n'est pas le moment de craquer et de commencer à les croquer... soyez patient, vous ne serez pas déçu) et mettez-les à tremper dans un petit bol dans lequel vous aurez versé deux cuillères à soupe de tamari (sauce de soja fermentée composée à partir de soja seul et sans autre ajout de céréales, elle est donc idéale pour ceux qui recherchent des recettes sans gluten).

Le cas du millet...
De la recette, c'est lui qui demande le plus d'attention alors qu'il est sensé cuire tout seul dans son coin...mais sur le principe de 'on ne laisse millet dans un coin", il va vous falloir le surveiller un peu durant ses 20 minutes de cuisson.
Dans une casserole, versez le millet avec deux fois son volume d'eau et faites chauffer jusqu'à ébullition.
Une pointe de sel plus tard, réduisez le feu, couvrez et laissez le millet absorber toute l'eau de cuisson à feu doux...ce qui devrait lui prendre un peu de moins de 20 minutes.
Si vous avez des plaques électriques qui ne sont plus de toute première jeunesse, le réglage de la température peut s'avérer difficile et je vous recommande de garder un oeil vraiment vigilant sur votre millet faute de quoi vous pourriez le voir se transformer en pâte gluante.
Surveillez donc votre millet et n'hésitez pas à rajouter un peu d'eau si besoin.

le retour des cajous dans la course...
Si vous avez un four, placez les noix de cajou qui ont mariné dans le tamari sur un papier de cuisson et enfournez-les pour une dizaine de minutes à 180° après avoir fait préchauffé le four.
Si vous n'avez pas de four, même opération mais avec une grande poêle et un peu de surveillance pendant 5 minutes.
Quand les noix de cajou sont délicieusement rôties et colorées... mettez-les de côté et résistez à la tentation d'en croquer une car si vous le faisiez, vous pourriez bien ne plus pouvoir vous arrêter et ce serait dommage pour l'équilibre de votre plat.

La sauce contre-attaque !
Grattez la peau du gingembre en la grattant avec une petite cuillère ou un petit couteau d'office, émincez-le très finement et réservez dans un petit bol.
Si vous craignez le piquant du gingembre, commencez par la moitié ou le tiers (vous pouvez voir sur la 2ème photo la taille du morceau livré, comme mes papilles sont sensibles, j'ai testé la recette avec le tiers et c'était juste bien pour moi... mais pas assez relevé pour le bento que j'ai partagé donc la prochaine fois j'essaierai avec la moitié).
Ajoutez les autres ingrédients de la liste 'assaisonnement' et fouettez à la fourchette pour obtenir le mélange le plus homogène possible.

La sauce est prête, assurez-vous que le millet est tranquille dans sa casserole et passez au morceau de bravoure : la découpe des salades 
Me concernant, c'est à cette étape que j'ai perdu du temps mais pas de doigt, ce qui n'est pas plus mal pour la suite.
Retirez la première feuille du chou qui est une feuille de protection souvent abîmée et un peu dure.
Rincez le chou rouge, la coriandre et le poivron et séchez-les doucement.
Retirez le coeur du chou rouge (la côte blanche un peu amère) et coupez-le en fine lamelles puis en petits morceaux (façon julienne).
Coupez la tête du poivron pour mieux l'épépiner et comme le chou rouge, coupez-le en tous petits cubes.
Ciselez la coriandre.

C'est maintenant l'heure du grand mix 
Dans un saladier, mélanger les salades puis ajoutez le millet, la sauce et 3/4 des noix de cajou et non le quart restant n'est pas à déguster seul(e) dans la cuisine mais à garder pour la décoration !
Mélangez bien, il ne reste plus qu'à présenter vos assiettes ou bols et bon appétit bien sûr (Julia Child reste dans ce corps, j'ai besoin de tes bonnes ondes pour poursuivre mes efforts).


A table !
ceci est la portion du 2ème jour car la recette est vraiment copieuse... vous pouvez retrouver ma première assiette via mon compte instagram... j'étais trop fière comme un pou d'avoir réussi la recette.



comment faire pour avoir votre panyheah chez vous ?
c'est tout simple, vous allez sur le site www.funkyveggie.fr
vous créez votre compte (facile),
vous choisissez votre créneau de livraison,
vous validez votre premier paiement (24€),
et c'est parti pour un panyeah frais et végétarien avec une nouvelle recette chaque semaine !

vous allez aimer si...
  • vous êtes débutants en cuisine et n'avez pas forcément envie d'investir dans un fonds d'épicerie important (et qui peut être vite coûteux) pour vous lancer en douceur : avec le panyeah, vous avez tout ce qu'il faut pour réaliser la recette (pas de risque d'ingrédient manquant au dernier moment)
  • vous êtes cuisinier expérimenté mais avez envie de tester de nouvelles recettes, de nouveaux goûts et surtout découvrir la cuisine veggie
  • vous avez envie de faire une pause "healthy" dans la semaine et prendre un peu de temps pour vous retrouver à deux autour d'un bon petit plat
vous pouvez ne pas aimer...
  • vous ne voulez pas un panyeah chaque semaine et le principe d'abonnement vous ennuie funkyveggie.fr a pensé à tout et vous pouvez très facilement mettre votre compte en pause et ainsi suspendre le paiement hebdomadaire pour le reprendre quand vous le souhaitez.
    j'ai expérimenté pour vous... et je confirme la facilité de la mise en suspension sans prélèvement.
    à mon retour en septembre, je pourrai facilement reprendre mon compte une semaine sur deux, solution la plus adaptée à mon rythme actuel.
  • vous êtes seul(e) et une recette pour 2 vous déprime... dites-vous que cela peut être l'occasion de partager avec un de vos voisins (la petite mamie du 1er, le musicien du 3ème...) ou de faire un bento pour un sans-abri de votre quartier (avec un peu de pain et une boisson, un sourire fera le reste)... et si vous êtes trop timide, vous aurez une lunch box healthy pour aller au bureau (au revoir le resto d'entreprise et vive le bento dans le parc, les doigts de pieds au soleil).
vous vous posez la question des contenants...
tous les contenants fournis dans le panyeah sont issus du recyclage et recyclables... vous n'avez maintenant plus de raison de résister :)

Quant à moi, le premier panyeah est très concluant, j'ai réalisé la recette sans difficulté majeure même si j'ai pris un peu plus de temps que les 25 minutes annoncées.
Le résultat est savoureux et très copieux en plus d'être très joli à présenter en assiette ou petit bol... et la présentation du plat participe à la mise en appétit !
Côté saveurs, le mélange chou rouge, poivron et coriandre est frais et se marie à merveille avec le millet et son petit goût de noisette.
Les noix de cajou rôties au tamari... comment dire? addiction terrible, je me suis léchée les doigts façon chat...pas glamour mais tant pis.
Bref, une recette que j'aurai plaisir à refaire donc mission réussie pour funkyveggie.fr, mon fonds d'épicerie commence déjà à grossir, signe que ce millet-ait une fois m'a donné envie de poursuivre mes efforts en cuisine.

Vous êtes tentés ? funkyveggie.fr vous attend avec de nouvelles recettes toutes aussi savoureuses que ce millet-ait une fois.

3 commentaires

  1. Paris seulement ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est une toute jeune entreprise et pour le concept proposé, il faut bien reconnaitre que la capitale présente le taux le plus élevé de clients potentiels pour débuter ;)
      j'espère que les deux fondatrices pourront s'agrandir et proposer le concept en province ou inspirer d'autres entrepreneurs pour garder le côté locavore :)

      Supprimer
  2. Oh sympa le concept! Et ça permet de connaître de nouvelles recettes et des ingrédients que je n'aurais jamais L'idée d'utiliser, tel le millet.
    Cool!
    À suivre donc
    Bise

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.