vendredi 20 novembre 2015

Des applis pour une nouvelle vie


Parfois, j'ai des envies de voyage au long cours, de cabane au fond des bois (bon peut-être pas trop au fond des bois quand même, je risquerai de ne pas y trouver facilement de barista sympa), de grands espaces, d'une nouvelle vie...
Il n'est pas exclu que je lise un peu trop de 'feel good' romans sur le thème du changement de vie.
Il n'est pas exclu que je regarde avec une pointe d'envie le roadtrip d'amis partis au Canada, en Inde et en Australie,
Il n'est pas exclu que j'ai atteint ma limite de vie à Paris,
mais franchement, qui n'a pas pensé au moins une fois à tout bousculer ?
Oui, mais comme tout être humain, j'ai accumulé quelques biens matériels issus de toutes mes vies et qui ont survécu à plusieurs déménagements... et ces biens là, je ne suis pas tout à fait prête à m'en séparer complètement.

Alors si demain, se présentait L'OPPORTUNITE de changer de vie, de partir, de quitter Paris, et qu'il me fallait partir vite ?
Pour la stressée de la vie que je suis, un demenagement, ça s'organise mais plus que le déménagement en lui-même c'est le point de chute qui m'importe.
Quand on déménage rapidement pour un nouveau travail, une nouvelle vie dans une nouvelle ville, on peut être amené à prendre le premier logement disponible (ou qui veut bien de nous !) et jour après jour regretter ce choix qui n'en n'était pas vraiment un.

Première astuce confiée par des amis partis en Inde, le garde meuble : avec lui, pas besoin d'encombrer le grenier et le garage de papa et maman, qui le sont déjà bien assez (sans compter qu'ils ne sont pas tout près de Paris), une solution efficace et souvent moins chère qu'on ne le craint à conditions d'avoir fait un bon tri et d'avoir bien empaqueté ses petits affaires avant de sélectionner un costockage chez des particuliers ou un garde meuble.
Information bien enregistrée : vide-dressings et vide-greniers du 11ème, préparez-vous j'arrive.


OK, mais je ne sais pas si je suis prête pour un road-trip moi, d'autant que côté budget, il y a comme un couac, un nouveau job m'irait déjà très bien... Luxembourg, Hambourg, Berlin... ou plus simplement Nancy, Metz ou Lyon... ou encore plus simplement rester à Paris mais avec un appartement plus grand et un petit balcon ou une véranda pour y installer dignement Robert (Robert , c'est mon bureau).

Deuxième astuce confiée par un ami qui a lui pas mal navigué entre Paris et Strasbourg avant de trouver l'appartement de ses rêves, utiliser l'appli et le service qui rend la vie facile...
"Je n'ai pas eu besoin qu'un déménageur se déplace car avec l'appli d'i-demenager, j'ai pris quelques photos de l'appartement et ils se sont occupés de tout..." 
De tout ?
Evaluation du volume à déménager, recherche des meilleurs prix et solutions, conseils pour se préparer et grand saut sans stress.

Et concrètement ça se passe comment ?
suivant les étapes de notre nouvelle vie, on installe les applis qui vont justement nous faciliter la vie :
costockage.fr 
et
i-demenager.com 
on se laisse guider et surtout on oublie pas de consulter le guide du démenagement.

Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions,
maintenant que cette histoire de biens matériels est réglée, occupons-nous de notre nouvelle vie :)



post sponsorisé

4 commentaires

  1. quoi tu veux quitter paris (toi aussi)?????
    moi pour l'instant je reste!
    gros bisous ma belle! j'ai ahate de te recroiser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) pas parisienne et en ce moment ma famille me manque alors j'y songe peut-être plus que d'habitude
      bisous
      ps : moi aussi :)

      Supprimer
  2. Le désir de partir te reprend ? d'ailleurs t'a t-il vraiment quittée ? ;-) cette appli peut aider, c'est certain mais c'est ta motivation qui l'emportera.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. T'as pas intérêt !

    Bises

    Jasmin

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.