dimanche 7 juin 2015

The Dimes et un dimanche au soleil à Paris


Chaque week-end mais plus encore lorsqu'il fait beau, le parisien se demande ce qu'il va faire et se met en mode "Cortex et Minus"...
Qu'est-ce qu'on va faire ce week-end Cortex ?
Comme chaque week-end Minus, nous allons conquérir notre place au vert (et au soleil) !
La vérité, dans le dessin animé dont ils sont les héros, Cortex et Minus partent chaque nuit à la conquête du Monde... mais pour le parisien qui n'a pas sa terrasse personnelle ou son bout de jardin (luxe suprême et très envié) et qui ne peut quitter Paris pour diverses raisons, partir conquérir sa place au soleil d'un parc parisien ou d'une terrasse bien placée (c'est à dire à la fois ensoleillée et calme) revient à peu de choses près à conquérir le monde.

Ce week-end, il faisait beau et je suis partie conquérir ma place au vert et au soleil avec The Dimes dans les oreilles, mon appareil photo et un gros paquet de mouchoirs, le monde végétal étant plein de beauté mais toujours aussi plein d'allergènes à mon encontre.
The Dimes n'est pas un groupe français (je sais) mais américain et originaire de Portland et que l'on peut classer dans la catégorie folk-pop-indie bien que je ne raffole pas des catégories.
La toute première chose que j'ai aimé, c'est leur base line Some bands may rule the night but, The Dimes are the kings of sunday morning... (certains groupes peuvent régner sur la nuit mais, The Dimes sont les rois du dimanche matin)... et de fait avec Damrell's fire dans les oreilles, quel que soit le jour, on est dimanche matin, il fait doux et on est bien.
Je n'ai pas vraiment besoin de plus et je serai bien en peine de vous donner moultes références musicales qui auraient pu inspirer The Dimes si ce n'est que l'on peut y retrouver un peu de Fleetwood Mac, de Simon and Garfunkel et des Beatles...


Vous avez calé vos oreilles ?
alors vous êtes prêt à conquérir votre place au vert avec moi.


The beans on fire
café tous les week-ends et jours fériés avec les baristas de KBcaféshop
7 rue du Général Blaise / Square Gardette
75011 PARIS

The Dimes 
deux albums à garder pour les soirs d'été, les dimanches matins, les jours de pluie...
The King can drink the harbour dry
The Silent generation 
thedimes.bandcamp.com 

et si vous ne connaissez pas Cortex et Minus, cliquez ici et ne me remerciez pas, c'est cadeau ^^


admettons que nous soyons devant la machine à café...
et vous, c'était comment votre week-end ?

4 commentaires

  1. Pourquoi Paris est tellement belle dans tes yeux alors que tu ne l'aimes pas ;)
    +2 pour the Dimes, Ben adore aussi :)
    xoxo
    isa from nyc

    RépondreSupprimer
  2. pas français mais une fois n'est pas coutume, ça me plait bien ton The dimes :)
    moi dans les parcs parisiens, je ne vois que les pigeons et les dégats qui vont avec, les gens pas très nets et la saleté...toi tu vois des fleurs, des insectes et du beau...on ne doit pas avoir les mêmes neurones ^^
    bises
    marie-lo

    RépondreSupprimer
  3. Bon moi j'ai vu 2 vélos :-) tu les trouve même sur les balcons ! :-)
    Bien dans les oreilles The Dimes, j'espère que tu as passé ainsi un bon dimanche, moi cool au jardin à finir le pull dont j'ai ramené l'alpaga d'Argentine.
    Bonne semaine.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Ouh mais j'aime beaucoup the dimes que je ne connaissais pas : merci :-) un jour je t'emmenerais visiter ma verdure.....le sancerrois, le Morvan et tout l'air pur qui va avec ;) bisous

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.