vendredi 19 juin 2015

Broken Biscuits, un peu d'Irlande au square Gardette


Ma madeleine à moi, c'est celle de Liverdun, ce n'est peut-être pas la plus ancienne ni la plus connue mais c'est de très loin mon biscuit lorrain préféré et celui qui a aussi ancré mes papilles dans le sucré pour le meilleur et jamais pour le pire si l'on exclue bien sûr la "potentielle" prise de poids...
Cerise sur le biscuit, la dite madeleine accompagne à merveille un thé ou un café... et en la matière, vous connaissez déjà mon addiction avérée à ces deux boissons.
C'est mon goût pour le sucré en plus de ma perpétuelle recherche d'amour pour Paris qui me fait me balader de quartier en arrondissement mais aujourd'hui, comme souvent en fait, on reste dans l'est parisien et au plus près de mon square préféré.


Broken Biscuits est une chanson de SIA,
Broken Biscuits est une expression anglaise pour qualifier quelque chose ou quelqu'un qui a un truc de travers (pour ne pas dire pire... je pourrais bien être un peu broken biscuits d'ailleurs),
Broken Biscuits ce sont des biscuits que l'on paie moins cher parce qu'ils sont cassés mais pas moins bons et que l'on peut aussi recycler dans un Broken Biscuits Cake qui fera le bonheur du goûter d'enfant (et pas que),
Broken Biscuits c'est aussi Candy and the Broken Biscuits de Lauren Laverne ou les aventures et mésaventures de Candy Caine, ado et génie incompris de la musique (surtout ne vous demandez pas pourquoi à mon âge avancé je me suis retrouvée avec ce livre - au demeurant très bien écrit et distrayant - dans les mains)... c'est aussi un livre de John Cowell mais là j'avoue, j'ai passé mon tour,
Broken Biscuits, c'est aussi et pour moi surtout, l'aventure entrepreneuriale de Christine O'Sullivan et Christopher Wilson.


Broken Biscuits, c'était jusqu'au 18 juin les pâtisseries qui accompagnent à la perfection les non moins parfaits cafés de Fondation Café, Honor ou Steel, entre autres.
Depuis le 18 juin, Broken Biscuits c'est une pâtisserie, un coffeeshop, un salon de thé... et c'est donc à quelques minutes de mon sweet home que j'ai rencontré Christine et Christophe...bu du café, mangé des scones et puis aussi une salade et un carrot cake...

Christopher parti en livraison, c'est avec Christine que j'ai papoté en prenant mon petit déjeuner composé de scones aux raisins tièdes servis avec une confiture maison.

Fille de restaurateurs irlandais, Christine faisait des études d'architecture et puis la pâtisserie l'a rattrapée... en 15 jours, elle abandonne l'architecture et file à Paris pour 5 mois intensifs d'école Ferrandi, une première expérience professionnelle chez Ten Belles parce qu'elle aussi aime beaucoup le café.
Christine lance très vite son entreprise de traiteur orienté pâtisserie et séduit les coffeeshops de la nouvelle scène parisienne du café.
Des mois et des mois de travail dans sa cuisine pour fournir de plus en plus de pâtisseries... qualité et saveurs sont là, les addicts au sucré ne s'y trompent pas et ceux qui ne sont pas addicts le deviennent.
Amis, partenaires et clients pressent le duo de Broken Biscuits d'ouvrir sa boutique et c'est dans le 11ème près du square Gardette que leur aventure entrepreneuriale se poursuit et offre à ses clients une bonne dose d'énergie positive.


vous allez aimer
l'odeur du granola et son fin goût de miel qui passe en phase "croustillant' au four à moins que ce ne soit celle des scones aux raisins ou des muffins
le café filtre de la Brûlerie de Belleville
les créations pâtissières de Christine, passée par la célèbre école Ferrandi, qui alimentent aussi des points incontournables des bons cafés parisiens comme Fondation Café ou Steel : mention spéciale au carrot cake et sa pointe de noix de coco, au cheesecake mais aussi au cake pavot-citron, aux scones, à la tarte noix de coco, au financier... je n'ai pas encore goûté la tarte au citron...
un décor simple et chaleureux comme vos hôtes, Christine et Christopher, qui passent de la cuisine au service avec le sourire
vous pouvez parler en anglais ou en français et si comme moi vous avez envie, besoin (rayez la mention inutile) d'améliorer votre accent "Jacques Delors' like", vous êtes au bon endroit
sandwichs et salades pour le déjeuner sont préparés dans la matinée avec des produits frais et de saison
Christine a le livre de Julia Child (une de mes idoles en cuisine), bible de sa maman, sur son comptoir
Dans le passage, il y a des vélos, des plantes et parfois des chats... et même quand il fait gris, on  y est bien

vous pouvez me détester 
où que vous posiez les yeux, où que vous vous teniez chez Broken Biscuits, vous aurez envie de manger un gâteau... il vaut mieux vous y faire mais après vous pourrez marcher ou faire du vélo si vraiment la crise du maillot de bain vous guette
en plus de regorger d'adresses gourmandes, de jolies cours et passages, mon quartier regorge aussi de jolies boutiques de créateurs...
finalement, vous allez vous installer sur un banc au square Gardette ou au bord du canal St Martin-Parc de Belleville-Parc des Buttes Chaumont (si vous avez choisi l'option marcher)... et vous allez prendre un coup de soleil
je décline toute responsabilité en cas d'addiction étant addict moi-même

et sinon l'addition ?
café filtre et café glacé à 3€
thé à 5€
pour le petit déjeuner ou le goûter : granola à 3€ (avec fromage blanc ou compote), scones (avec beurre et confiture maison) à 3,50€, muffin (de compétition) à 2,50€ et cookie à 1,50€
salade du jour à 6,50€
sandwich à 6,50€ en version veggie et 7,50€ pour les amateurs de viande
limonade Fentiman's à la rose ou au sureau à 5€


Broken Biscuits
10 passage Rochebrunne
75011 PARIS
M° St Ambroise

du mardi au vendredi de 8h30 à 18h
le samedi de 9h à 18h
l'ouverture est toute récente (jeudi 18 !) alors n'hésitez pas à suivre la page facebook ici et le compte instagram @broken_biscuits_paris pour suivre l'actualité de ce duo gourmand

le passage se trouve juste derrière le square Gardette près duquel vous retrouverez Isabelle Charansol et sa jolie boutique de plantes et fleurs, The Beans on Fire et ses grains de café qui embaument le square et puis aussi l'Autre Thé, Les Niçois, Chez Colette, Hypolène... j'arrête, vous pourriez avoir trop envie de rejoindre la #teamrivedroite, je n'aime toujours pas Paris et je suis au régime ;)

3 commentaires

  1. c'est officiel, je te déteste ;)
    j'adore comme Paris est en train de changer et un peu moins d'être aussi loin :s
    bon bin continue à marcher ^^
    xoxo
    isa from nyc

    RépondreSupprimer
  2. Bon bein ça c'est une chronique maillot parfaite :-(
    :-) Bises

    RépondreSupprimer
  3. oh ca a l'air divin!!!!!! je retiens!!! et un petit gout d'irlande ca me plait!!!!!! (j'ai apssé un an à limerick e tj'adore l'irlande; a chaque voyage c'est un coup de coeur pour ce pays, ses habitants…) xxx
    bonne semaine à toi!!!!! a très vite!

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.