jeudi 23 juin 2016

playlist for travelling without moving


Quand j'ai du mal à écrire pour le blog, je lance une playlist...
Et j'écris encore moins.
Alors quitte à ne pas écrire, autant partager ce qui passe entre mes deux oreilles quand je suis chiffon.

When I struggle to write for the blog, I put on some playlist...
And I write less if it can be possible.
So, if I can't write at the very moment, let's share what's in my ears when I'm in a gloomy mood.


Cocoon sonne anglo-saxon et chante en anglais mais Cocoon est un duo bien français - Mark Daumail et Morgane Imbeaud, qui débute en 2005 avec une pop-folk qui se fait très vite remarquer au Printemps de Bourges et aux Eurockéennes de Belfort.
Le duo fait son chemin puis se met en pause en 2012.
En 2016, Cocoon revient mais avec Mark Daumail seul et un nouvel EP, Welcome Home, annoncé pour cet été. Le premier extrait diffusé, I can't wait, est déjà bien installé dans mes oreilles mais c'est Retreat en duo avec Natalie Prass que j'ai choisi.


Cocoon sounds like an anglo-saxon name and sings in english but Cocoon is a very French duo - Mark Daumail and Morgane Imbeaud, which began in 2005 with a folk-pop that was very quickly pointed out at well known festivals such as Printemps de Bourges and Eurockéennes de Belfort.
The duo made its way then took a break in 2012.
In 2016, Cocoon returns but with Mark Daumail alone and a new EP, Welcome Home, announced for this summer. The first single, I can't wait, is already in my ears but it's Retreat, duet with Natalie Prass that I chose.


J'ai découvert OROUNI et le 3ème EP de ce groupe français d'indie pop et de folk en accompagnant un tchaï latte d'un cinnamon roll aussi délicieux que moelleux chez Rroll entre Chateau Rouge et Montmartre.
Grand Tour était comme le carnet de route du voyage autour du monde en un an d'OROUNI et cet après-midi là, je me suis laissée porter pour voyager sans bouger les mains autour de ma tasse de thé.
Presque 2 ans après, je retrouve OROUNI dans ma boite mail et dans ma playlist avec Kalimbalism, un nouveau voyage autour du monde mais sans quitter Paris... un single et un clip qui vous baladent dans les rues de Paris pour vous faire passer de la Haute Egypte à la Thaïlande, de l'Inde du sud aux coupoles dorées de la Russie des Tsars... Paris, la ville lumières et un brin cannibale, qui absorbe les cultures de ceux qui viennent s'y installer pour s'en enrichir.
S'il n'y avait qu'un seul clic à faire dans ce post, alors faites le juste en dessous et laissez-vous envoûter... vous cliquerez ensuite une deuxième fois (voir plus) pour reconnaître chacun des 40 lieux insolites, secrets, surprenants qui y sont présents.

A noter dans votre agenda, OROUNI sera en live au Petit Bain le 9 juillet prochain, on s'y retrouve ?
petit-bain.org
7 port de la Gare
75013 PARIS


I discovered Orouni and the 3rd EP of this french band of indie pop and folk while taking a chai latte and a cinnamon roll as delicious as sweet at Rroll, between Chateau Rouge and Montmartre.
Grand Tour was like the band's travelogue from one year travelling around the world and this afternoon, I let myself travelling without moving, hands around my cup of tea.
Almost 2 years later, Orouni is back in my mailbox and my playlist with Kalimbalism, a new trip around the world without leaving Paris ... a single and a clip which make you stroll in the streets of Paris from Upper Egypt to Thailand, Southern India to the golden domes of Russia ... Paris, the city of lights, like a cannibal, absorbed the different cultures of its migrants to enrich herself.
If there was just one click to do in this post, please make it right below and let yourself be enchanted ... then you will click a second time (see) to recognize each of the 40 unusual, secrets  and surprising places that are included in it.


Direction l'Australie avec Dale et Joséphine.
Le duo de The Firetree composent et interprètent une folk rythmée de notes de rock et de bluegrass et puis surfent aussi donc rien d'étonnant de les retrouver à Paris dans le 11ème à la Surferie pour la fête de la musique le 21 juin puis pour un concert supplémentaire hier 23 juin.
Pour se mettre l'esprit en mode sable, vague, surf et pourquoi pas une bière bien fraîche.


Go to Australia with Dale and Josephine.
The duo of The FireTree compose and perform a rythmic folk with some touch of rock and bluegrass and also surf,  therefore not surprising to find them in Paris in the 11th at La Surferie for the special first summer night "fête de la musique" of 21th june and for a additional concert yesterday evening.
To get your mind in a cool mood with sand, wave, surfing and why not a cold beer.


I love you, Honeybear est un EP qui tourne dans mes oreilles depuis un petit moment... un peu en boucle je dois dire et profiter de Father John Misty en concert lors de son passage à Berlin à l'Astra Kulturhaus le 25 mai dernier a renforcé mon addiction.
Joshua Michael Tillman aka J.Tillman aka Father John Misty est américain, batteur, guitariste, compositeur, et terriblement charismatique chanteur de folk-indie rock.
Il est peut-être un brin barré aussi... ce qui ne peut que me plaire plus encore.
I love you, Honeybear est l'EP d'une histoire d'amour aussi forte que douce.
J'ai choisi l'extrait Strange encounter après avoir longtemps hésité avec When you're smiling and astride me...ou True affection ou... bref, j'aime les 11 titres sans exception.


I love you, Honeybear is turning in my playlists for a little while ... a little in loop I have to say and enjoying Father John Misty in live show at Astra Kulturhaus last 25th may in Berlin didn't help me to cure my addiction.
Joshua Michael Tillman J.Tillman aka aka Father John Misty is American, drummer, guitarist, composer, and terribly charismatic indie folk-rock singer.
May be one can say he's a little ... which can only please me more.
I love you, Honeybear is all about a love story as strong as sweet.
I chose the extract Strange encounter after long hesitation with When you're smiling and astride me ... True or affection or ... well, I like 11 tracks without exception.




Amos Lee a sorti son premier EP en 2005 après avoir été enseignant et avoir accompagné sur scène des artistes comme Norah Jones, Bob Dylan, Van Morrison ou Paul Simon.
Entre folk et jazz, Amos Lee n'a pas eu beaucoup de mal à intégrer mes playlists.
Arms of a woman est extrait de son premier EP eponyme Amos Lee, dont sont également extraits Colors que l'on entend dans le film Just like heaven (et si c'était vrai, d'après Marc Levy) et Keep it lose, Keep it tight.
Après 5 ans d'attente, le single Vaporize signe le retour d'Amos Lee qui repart en tournée.


Amos Lee released his first EP in 2005 after being a teacher and being on stage with artists like Norah Jones, Bob Dylan, Van Morrison and Paul Simon.
Between folk and jazz, Amos Lee was mean to integrate my playlists with no hesitation.
Arms of a woman is a single from his first eponymous EP, Amos Lee, from which are also extracted Colors that we hear in the movie Just like heaven (from the book "et si c'était vrai" Marc Levy) and Keep it lose, Keep it tight.
After 5 years of waiting, the single Vaporize signs Amos Lee's return on stage.


L'improbable étant ma raison de vivre, je termine avec R Kelly et non pas avec I believe I can fly... parce que juste à le lire, je suis certaine que l'air va déjà vous taper dans la tête (ne me remerciez pas) mais avec home alone, extrait de l'EP R. sorti en 1998.
Pour être franche, j'étais partie pour insérer The WeepiesWalking for Pennies ou Real Estate et puis... je ne sais pas, le manque de café ou le neurone qui a disjoncté, ma playlist a dérivé du côté r'n'b de la force et je vous accorde que ce n'est peut-être pas le plus chic et encore moins le plus féministe mais pour écraser des kilomètres en indoor cycling, c'est parfait.


Chosing the improbable is one of my reason for living so I finish my today's list with R Kelly but not with I believe I can fly ... because just reading it, I'm quite sure that the tune will already hit you in the head (my pleasure) but Home alone, extract of R. EP released in 1998.
To be honest, I could have chose some of Weepies, Walking for Pennies or Real Estate and then ... I don't know, lack of coffee or neuron that has tripped, my playlist drifted towards r'n ' b force and I grant that this may not be the fanciest nor the more feminist but to go on riding kilometers on indoor cycling, it's perfect.



Si vous voulez partager vos playlists avec moi, je suis preneuse !
If you want to share your playlists with me, I'm all ears!

1 commentaire

  1. Cocoon est un groupe clermontois tiens!
    Et jadore jadore ton sac, craie, non?
    Gros bisous et a tres vite jespere
    Xxx

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.