vendredi 17 avril 2015

un poète dans le métro


Pour se déplacer quand on est parisien, on peut bien sûr marcher, prendre un vélo, prendre un bus, prendre un taxi... mais le plus souvent, on prend le métro...même s'il est sale, bruyant, malodorant, que sa lumière nous donne le teint blafard, que l'on y croise peu de sourires et que l'on est si souvent sollicité pour une pièce, un ticket restaurant, de quoi manger que l'on ne fait plus attention à celui ou celle qui demande...
Et puis un jour, parce que la vie nous a mis un peu en retrait, on ouvre un peu plus grand les oreilles et les yeux, ce qui n'était que murmures incompréhensibles, car chassé, devient clair et l'on entend...

Dans les entrailles de la ville
sous les arcades du métro
je ne me faisais pas de bile 
parmi les Parisiens au trot

Je promenais mon vague à l'âme
sous la fanfare de la rue
dans le sempiternel vacarme
des roues, des rails et de la cohue... *

Le métro s'éclaire, le sourire vient car on a croisé la route d'un poète qui vend ses mots de rame en rame, un feuillet ou deux pour occuper le trajet et s'évader un peu, beaucoup, passionnément... peut-être au point de manquer une station et peu importe finalement, ce sera l'occasion de marcher un peu et peut-être bien de s'arrêter pour terminer sa lecture et rêver un peu le nez au soleil.


* Ce poète s'appelle Mark Tapley.

Vous pourrez l'écouter et lui acheter un poème dans la ligne 9, la ligne 2 ou peut-être bien l'aérienne 6 ou une autre ligne au hasard de son chemin, de sa journée...
Vous pouvez plus facilement le retrouver sur son tumblr metroniques.tumblr.com et promener vos yeux sur ses mots à toute heure du jour et de la nuit tout se disant que poète est un bien joli et bien utile métier.

3 commentaires

  1. J'aime cet article ! C'est là que j'en viens a regretter de ne pas habiter à Paris, de ne pas pouvoir prendre le metro et de ne pouvoir non plus prendre le temps de remarquer ces petites choses qui font un bien fout, comme un sourire ou quelques vers !

    RépondreSupprimer
  2. à new york aussi beaucoup de chanteurs, de danseurs, de demandeurs...pas toujours facile et oui, bien souvent l'ignorance prévaut et on passe sûrement à côté de plein de jolies choses...
    c'est bien que tu puisses te poser un peu ;)
    xoxo
    isa and ben from nyc

    RépondreSupprimer
  3. Longue et belle vie professionnelle à ce poète amateur !

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.