mardi 3 mars 2015

Walking along the Seine, blablas et balade parisienne


The way you wear your hat, 
the way you sip your tea, 
the memory of all that, 
no, no, they can't take that away from me.
The way your smile juste beams,
the way you sing off key,
the way you haunt my dreams,
no, no, they can't take that away from me...

Il y a des endroits de Paris qui me rendent très difficile de la quitter bien que j'y songe de plus en plus souvent...
le canal St Martin bien sûr,
la tour Eiffel,
la place des Vosges et le Haut-Marais...
et puis les quais de Seine...

Depuis la place de la Bastille,
remonter la rue St Antoine, faire un détour par la Place des Vosges et passer les portes de l'Hotel de Sully pour un moment de paix,
repasser les portes pour retrouver la vie parisienne de la rue de Rivoli et filer à droite par la rue de Fourcy (et noter à l'occasion la programmation de la Maison Européenne de Photographie) pour rejoindre les quais de Seine et l'ile St Louis.



Parce qu'il faut bien faire une pause, quel que soit le temps, quelques adresses choisies...

La Caféothèque
52 rue de l'Hotel de Ville, 75004 PARIS
M° St Paul
qui comme son nom l'indique vous proposera du café, du café, du café :)

Le St Régis
6 rue Jean du Bellay, 75004 PARIS
M° St Paul ou Pont-Marie
pour son chocolat chaud à l'ancienne, ses limonades, sa formule déjeuner

et puis aussi Le Loir dans la Théière
3 rue des Rosiers, 75004 PARIS
M° St Paul
pour ses tasses de thé of course et sa divine tarte au citron


The way you wear your hat, 
the way you sip your tea, 
the memory of all that, 
no, no, they can't take that away from me...
Je voue une véritable adoration à la version d'Ella Fitzgerald et Louis Amstrong de "They can't take that away from me" de Gershwin mais je ne peux pas résister à vous laisser avec cette version de Fred Astaire avec Ginger Rogers, extraite du film de 1949 The Barkleys of Broadway (en français Entrons dans la danse).
Cette chanson,
cette danse,
ce couple,
l'amour...
et une pensée pour ma grand-mamie qui ne souvient probablement plus que c'est elle qui m'a fait découvrir ce film et bien d'autres comédies musicales des années 40 et 50 mais qui je l'espère sait combien je l'aime.

The Barkleys of Broadway
comédie musicale de Charles Walters, 1949
ce film marque le retour du duo mythique formé par Ginger Rogers et Fred Astaire
dans les rôles de Dinah et Josh Barkleys, ils forment un couple à la ville comme sur scène mais un couple qui se déchire alors que Dinah souhaite prendre son indépendance en tant que comédienne dramatique sur les conseils de Jacques Barradout, dramaturge français exilé à New York (surprenant Jacques François).
apprenant que Dinah peine dans sa nouvelle carrière, Josh se fait passer pour Jacques afin de l'aider... Dinah triomphe et découvre après la première le stratagème monté par Josh dont elle est toujours amoureuse, elle le rejoit alors sur scène pour ce duo absolument magique.

si vous avez un achat de dvd prévu, glissez-y The Barkleys of Broadway pour le déguster un après-midi de pluie ou pour une soirée avec plaid et chocolat chaud.

5 commentaires

  1. Ah le silence du jardin de l'hôtel de Sully ! quel contraste avec le vacarme si proche ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est fou, sitôt qu'on a passé la porte, on oublie Paris :)
      bises

      Supprimer
  2. ce que je peux aimer Paris avec toi :)
    xoxo
    isa from nyc

    ps : Ben me dit qu'il finit par voir Paris autrement avec tes yeux...tu peux prendre ça comme un vrai compliment :)

    RépondreSupprimer
  3. Je me suis justement baladée le long de la Seine il y a deux semaines, on ne s'en lasse pas, c'est un endroit si agréable !

    Bises et à bientôt :)

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.