dimanche 14 décembre 2014

Halt and Catch Fire met le feu au streaming en mode Big Black Delta


Je ne suis pas spécialement télé addict mais je peux facilement me faire happer par une série et le cauchemar de l'attente de la suite commence quand ce n'est pas le cauchemar de se faire "spoiler" quand on traîne à se connecter en streaming ou pire le cauchemar de la série qui est arrêtée.
Après m'être douillettement installée devant Downton Abbey, je me suis donc faite happée par Halt and Catch Fire, dernière née de la chaîne américaine AMC par ailleurs heureuse propriétaire de Mad Men et Breaking bad.

Halt and Catch Fire se situe au tout début des années 80 et on y suit un trio pour le moins dépareillé qui tente de concurrencer IBM sur le marché naissant du pc.
Joe Mac Millan, charismatique chef produit aussi séduisant qu'inquiétant, entraîne un programmateur de génie mais quelque peu coincé et une étudiante aussi surdouée qu'asociale (avec le look rebelle des années 80 qui va bien...treillis, coupe garçonne peroxydée et moue boudeuse...ok vous aurez déjà compris que je ne suis pas fan du personnage) dans la mise au point d'un nouvel ordinateur destiné à concurrencer le géant IBM.
Visionnaire, Joe Mac Millan imagine notre pc portable à une époque où avoir un ordinateur personnel n'est pas encore la norme.
Le ressort est donc simple : David contre Goliath, 3 "geeks" géniaux contre un rouleau compresseur, l'outsider contre le roi du pétrôle... et c'est bien ce qui rend le trio attachant même si chacun dans leur genre sait se rendre détestable.
Malgré un décor austère de bureaux et des dialogues parfois techniques, le jeu des acteurs séduit et on peut facilement se retrouver à passer une nuit blanche ;)


pourquoi vous allez aimer ?
si vous avez connu les années 80 (ahem), la bande-son va vous parler tout comme les tenues vestimentaires et les coupes de cheveux (oh my)
si vous n'avez pas connu les années 80 (poor you), vous allez le regrettez
parce que Lee Pace dans le rôle de Joe MacMillan est un acteur que l'on peut qualifier de physiquement intéressant en plus d'être bon acteur au demeurant
parce que vous allez adorer détester Joe MacMillan
parce que dans le genre doux dingue, Gordon va vous étonner
parce que même si le personnage féminin de Cameron peut être assez agaçant (le pc portable n'existe pas encore mais elle a déjà l'idée d'internet...ahem), à l'inverse celui de Donna vient re-équilibrer le scénario
parce que hors canal+ série qui la diffuse depuis novembre dernier, il vous faudra la regarder en VO et en streaming et que c'est une bien meilleure façon d'améliorer son anglais que répéter sur tous les tons possibles que Brian is in the kitchen
parce que la bande-son mèle habilement des hits des années 80 avec des artistes rock indie & electro comme Big Black Delta dont le titre Capsize me fait beaucoup penser à New Order dans le genre "qui tape bien ma tête" et est assez hypnotique

pourquoi vous pourriez ne pas aimer ?
parce qu'il faut s'accrocher un peu sur les premiers épisodes, les personnages sont un brin caricaturaux et le scénario ne fait pas dans la finesse (l'arrogance américaine pourrait bien heurter les petits frenchies que nous sommes)
si tout ce qui attrait au monde de l'informatique vous dépasse, vous angoisse...
si le côté "petit génie de l'informatique" assez fêlé mais qui arrive à être sexy quand même dans les séries télé vous donne des boutons
si vous avez peur de devenir addict ;)

pour moi ce sera crtl + s, je sauvegarde ;)


halt and catch fire 
saison 1 en 10 épisodes
créée par Christopher Cantwell et Cristopher C.Rogers
acteurs principaux :
Lee PACE, Joe MacMillan
Kerry BISCHE, Donna Clark
Scoot MAC NAIRY, Gordon Clark
Mackenzie DAVIS, Cameron Howe
une 2ème saison est en tournage
à retrouver sur canal+ séries ou en streaming

Big Black Delta
avant de se consacrer à un projet indépendant, Big Black Data, Jonathan Bates a été pendant 10 ans membre de Mellowdrone et on le trouve associé à M83 et Alessandro Cortini... et je vous accorde que ce ne sont peut-être pas les noms les plus répandus dans le paysage musical français.
si vous étiez à Rock en Seine à l'été 2013, Jonathan Bates y a cassé tous les codes du musicien éléctro planqué derrière son synthé avec un déhanché digne de Dave Gahan ;)

5 commentaires

  1. pas sûr que j'accroche mais je vais regarder quand même...histoire de contrôler le côté physiquement intéressant
    marie-lo

    RépondreSupprimer
  2. haaaa halt and catch fire, mon cauchemar ;)
    Ben est complètement addict et moi je n'accroche pas vraiment...je suis complètement insensible au rôle de Cameron voir pire elle m'insupporte, j'avoue cependant que Lee Pace vieillit plutôt bien :))
    xoxo
    isa from nyc

    RépondreSupprimer
  3. encore une série à ajouter à ma lisye! j'ai regardé 3 épisodes de the wire (sur écoute) dimanche dont je n'avais entendu que des louanges et je ne suis pas rentrée dedans.
    xxx
    a très bientot j'espere

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi pas, cet type de scénario devrait me plaire et me changer des séries policieres , mais j'avoue que j'ai un peu laché sur les séries ces derniers mois faute de temps ...

    RépondreSupprimer
  5. Et là le vide... je n'ai rien ressenti devant cette série. Le thème m'emballait bien, je me suis accrochée aux 3 premiers épisodes et puis finalement je me suis remise à Scandal saison 3 !!!

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.