jeudi 30 octobre 2014

all monsters are human { exposition - Mr Qui }


Il y a des choses que l'on a très envie de partager...
parce qu'elles nous touchent, parce qu'on les trouve belles...
et puis quand vient le moment d'en parler, on ne trouve plus les mots et on finit par lâcher avec les yeux brillants, "il faut que tu y ailles, vraiment...", en espérant qu'on aura mis assez de force dans la voix pour convaincre son ou ses interlocuteurs.
Eric Lacan aka Mr Qui est un artiste dont j'admire le travail (j'avais déjà essayé de l'ecrire ici ) et qui me touche tellement qu'au moment de trier les photos issues du vernissage de sa deuxième exposition personnelle, all monsters are human, au Bastille Design Center ce soir, j'ai peine à trouver les mots et que je voudrais que vous puissiez voir mes yeux myopes et très brillants vous crier qu'il vous faut absolument y aller.
Or vous ne voyez pas mon regard, il va donc me falloir trouver quelques mots et trier quelques photos...

en immersion dans mes terreurs enfantines comme adultes...
comme quand une ombre ou un courant d'air fait frissonner non de froid mais d'une peur soudaine comme si un monstre tapi jusqu'à présent dans le noir venait d'en sortir pour me caresser la joue...
parce que le temps qui passe rapproche ceux que j'aime de ce qui me terrifie le plus, une absence aussi définitive qu'inéluctable qui m'est insupportable et que je refuse d'accepter...
entre obscurité et lumière, quand le monstre devient beauté et que je me surprend à vouloir l'apprivoiser pour enfin accepter qu'il me prenne ce qui m'est cher en sachant qu'il en prendra soin...
c'est donc avec Mr Qui que je vous donne rendez-vous...
entre ses doigts, le papier s'éfile, se profile, s'étire, se découpe pour former couronnes végétales, dahlias, anémones, roses et passiflores qui bientôt orneront monstres et merveilles.
avec lui, le noir et le blanc seront vos clés pour passer d'un monde à l'autre,
pour apprivoiser vos peurs et laisser le monstre devenir humain...
à moins que cela ne soit l'inverse...



A la découverte d'un dessin entre passé et modernité...
Au-delà des thèmes abordés, il y a la finesse du trait de crayon ou de peinture, comme une gravure qui me rappelle les illustrations de contes tel que la belle et la bête par Gustave Doré avec des accents de Gruau pour les figures humaines.
Un dessin fait de tant de détails qu'il semble prendre vie lorsque vous vous approchez ou que vous le parcourez du bout du doigt

vanité tout n'est que vanité...
la mort est-elle séduisante ?
ou est-ce juste une façon de rappeler que la beauté est éphémère et vaine ?
à vous de venir vous interroger !



All monsters are human
Eric Lacan - Mr Qui
avec la Galerie Openspace

Bastille Design Center 
74 bd Richard Lenoir
75011 PARIS
du 31 octobre au 2 novembre

puis à la Galerie Openspace
56 rue Alexandre Dumas
75011 PARIS
du 4 au 15 novembre
du mardi au samedi de 14h à 19h

Je vous invite à vous procurer le numéro #23 de Graffiti Art qui consacre une large interview à Eric Lacan et saura mieux que moi vous inviter dans son univers.

Merci à Samantha et Nicolas, créateurs de la galerie Openspace, pour leur invitation à cette preview exceptionnelle
Merci à Eric Lacan d'avoir pris le temps de partager son univers ce soir avec tant de générosité.

2 commentaires

  1. nous serons à Paris trop tard pour le Bastille Design Center mais passerons sans faute à la galerie openspace... impatients de retrouver les oeuvres "en vrai"
    attirant, profond, beau !
    merci :)
    xoxo
    isa & ben from nyc

    RépondreSupprimer
  2. Merci Nalou pour ces très jolis mots et images teintés d'une grande émotion, nous sommes très touchés !
    Amicalement,

    Samantha et toute l'équipe !

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.