dimanche 24 août 2014

L'escapade sans retour de Sophie Parent { ma pile de livres }

Il arrive régulièrement que j'achète mes livres 'au feeling'... l'illustration de la première de couverture ou le résumé de la quatrième ou juste le titre...
C'est un peu ce qui s'est passé avec L'escapade sans retour de Sophie Parent de Mylène Gilbert-Dumas, je n'avais pas besoin de livre supplémentaire dans ma pile déjà bien lourde pour les vacances, pourtant, le titre m'a interpellée.
Sorti en 2011, peu après le désormais culte Mange, Prie, Aime, ce roman qui ne manque pas de fantaisie et même d'un peu de loufoque, se base sur les mêmes ressorts : une crise, un éloignement / un choix, un recommencement pour le mieux car comme l'héroine de Mange, Prie, Aime, si Sophie Parent va traverser une belle crise et de grosses galères, son aventure se termine bien.

Maintenant que j'ai dit que cela terminait bien (ce qui se comprend très vite à la lecture), qu'est-ce qui pourrait vous donner envie de lire cette incroyable mais salutaire escapade ?

la 4ème de couverture ?
"Incroyable direz-vous, et pourtant c'était vrai : tout avait commencé à cause d'une haie ! Celle des voisins pour être précis. Belle et dense en apparence, Sophie avait remarqué que derrière le rideau de verdure se trouvaient des branches sèches. A l'image de la vacuité de sa vie, si somptueuse en surface.
Jusqu'à ce jour, le seul geste de rébellion de Sophie avait été de s'acheter une veste en jean. Eh bien, voilà, aujourd'hui Sophie Parent va tout plaquer, tout !"

le profil de l'héroine ?
jeune quarantenaire, Sophie Parent est institutrice, a deux filles adolescentes qu'elle adore, un "presque" mari, une mère aussi acariâtre qu'envahissante, un frère un brin irresponsable, une belle-famille qui est une "belle"-famille...
Sophie Parent fait tout pour avoir la vie parfaite d'une famille parfaite et y met toute son énergie quitte à s'oublier.

une maxime ?
"Prenons un instant pour prendre conscience qu'il n'y a que trois façons de modifier la trajectoire de notre vie pour le meilleur ou pour le pire : la crise, la chance et le choix."

un avis ?
Bien que je ne sois pourtant pas très bonne cliente pour ce genre de "feel good book", et ce même si j'ai déjà beaucoup aimé L'homme qui voulait être heureux (Laurent Gounelle) ou Mange, Prie, Aime (Elizabeth Gilbert), j'ai dévoré ce livre et les rocambelesques aventures de Sophie Parent partie à la recherche d'elle-même depuis le Quebec en passant par le Mexique et le Texas.
Le point de départ me parle : une existence qui tourne en rond, l'impression d'étouffer sans savoir quelle voie prendre ou comment s'en sortir, l'incapacité à prendre une décision forte, la peur de l'inconnu...
La suite de l'aventure me parle moins car je reste toujours perplexe face au récit du héros qui plaque famille, boulot et relative sécurité pour le néant d'une aventure dont l'issue est incertaine.
Avoir confiance en son destin, telle est la clé...mais moi je persiste à vouloir avoir la serrure et la porte à ouvrir sur une nouvelle vie avant de me lancer ;)
De fait, le personnage de Sophie est attachant et la lecture de ses aventures (et mésaventures) permet de finir le livre le sourire aux lèvres et la méchante envie de tout plaquer à son tour ;)

Pourtant, je reste trop peu confiante dans ma capacité à rebondir pour tenter l'aventure... et vais donc me contenter de lire encore et encore des "feel good books" en attendant le déclic ;)


L'escapade sans retour de Sophie Parent de Mylène Gilbert-Dumas
éditions Pocket, prix moyen de 7,50€
Mylène Gilbert-Dumas est une auteure dynamique et engagée dont vous pouvez suivre l'actualité via sa page facebook ici

1 commentaire

  1. Ah les livres qui font du bien, quelle bonne invention !! Ce livre donne envie en tous les cas , merci. Je suis contente de lire ton blog après quelques jours de vacances... Ca m'avait manqué en fait ! hihi

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.