lundi 3 juin 2013

polars en série { Actes Noirs }



Le week-end dernier, j'ai décidé de débrancher... la nécessité de ne pas travailler s'est imposée.
et pour me tenir volontairement éloignée de mon ordinateur, des réseaux sociaux, des avis & réclamations clients, je me suis "astreinte" à un planning dédié à mon seul bien-être...
Un week-end pour renouer avec une de mes nombreuses addictions... les polars...
et en m'étirant comme un chat dans un rayon de soleil, j'ai attaqué ma pile de livres avec une prédilection pour les éditions Actes Noirs.

des éditions Actes Noirs (petite soeur d'Actes Sud), j'aime autant le choix des auteurs que les couvertures et avec le temps je me suis attachée à certains auteurs comme Keigo Higashino qui m'a promenée une fois de plus pendant 334 pages et m'a laissée en larmes, une fois de plus, une fois l'enquête criminelle terminée.
Un café maison est une histoire de crime parfait pas si parfait.
Tokyo, un homme annonce à sa femme qu'il veut la quitter, ils n'ont pu avoir d'enfant, il se sent trahi, il l'a donc trahie et froidement il la quitte pour une autre.
la femme accuse le coup et décide de partir quelques jours loin de Tokyo...
2 jours plus tard, l'homme est retrouvé mort dans leur maison, mort après avoir bu une tasse de café enrichie à l'arsenic...  appelée à Sapporo où elle s'est réfugiée, la femme ne peut être suspecte pour l'inspecteur Kusinagi qui au premier regard a succombé à l'énigmatique autant que belle Ayané... mais qui plus qu'elle pouvait avoir un mobile à ce crime ?
aidé de son ami Yukawa - déjà rencontré dans le terrifiant et troublant le dévouement du suspect X - l'inspecteur Kusinagi va mener son enquête entre séduction et accusation.
il y a un peu de la fascination de Basic Instinct dans cette enquête mais la plume de Keigo Higashino est plus subtile, peut-être plus romantique aussi.
l'enquête se déroule à un rythme lent et peut dérouter les amateurs de rebondissements multiples, avec Keigo Higashino, c'est le jeu cruel du chat et de la souris qui sera votre fil conducteur.

le prochain roman est programmé et La prophétie de l'abeille m'attend sagement dans ma pile mais avant je suis passée par Emergency 911 de Ryan David Jahn.
un peu échaudée par la critique de Lôla, grande dévoreuse de livres et critique aguerrie, je me suis quand même laissée embarquée dans la descente aux enfers et la rédemption du Shérif Ian Hunt dont la fille, disparue sans laisser de trace, a été déclarée morte au terme d'une enquête aussi longue qu'infructueuse.
Shérif, Ian Hunt ne l'est plus que sur sa plaque et lorsqu'il répond entre deux verres aux appels du service d'urgences 911... mais ce jour là, à une heure de sa fin de poste, Ian Hunt reçoit un appel... cette voix... 7 ans qu'il n'a pas entendu cette voix tant chérie... cette voix, il en est sûr est celle de sa fille et elle a besoin d'aide...la traque peut reprendre et elle n'aura pas de fin tant qu'il n'aura pas retrouvé Maggie et anéanti le monstre qui l'a enlevée et qui a détruit leurs vies... mais le monstre dont il est question est un citoyen insoupçonné et insoupçonnable, la traque va être longue.
De Ryan David Jahn, j'avais déjà lu De bons voisins que j'ai préféré, néanmoins Emergency 911 est un roman prenant et qui fait cruellement écho aux affaires d'enlèvement d'enfants et jeunes filles qui ont fait la une des journaux ces dernières années.
Les chapitres qui s'enchainent et l'écriture assez "cinématographique" contribuent à garder le lecteur en haleine, l'étude psychologique des personnages apporte un côté glaçant...

et pourtant j'ai poursuivi dans le très sombre avec Blanche-Neige doit mourir de Nele Neuhaus.
un petit village allemand, pétrifié dans l'horreur dans laquelle il a plongé après la disparition de deux jeunes filles pour laquelle le jeune Tobias, un peu paumé et surtout petit ami de l'une et ex de l'autre, a été rapidement condamné bien qu'il se fut toujours déclaré innocent.
mais Tobias a purgé sa peine et au moment où il revient au village, le squelette d'une des jeunes filles disparues est découvert dans une vieille cuve, une femme est victime d'une agression violente et jetée d'un pont... l'enquête est lancée, la terreur renaît.
une intrigue qui s'appuie sur l'atmosphère étouffante du village, ses non-dits, ses secrets, ses rumeurs... un à  un chacun des habitants est perçu comme coupable potentiel ou s'il ne l'est pas comme complice... et on se perd un peu dans les méandres de l'enquête.
un roman policier néanmoins efficace et qu'il est difficile de lâcher une fois commencé.

et pour oublier toute cette noirceur,
je suis partie me ressourcer dans la verdure de la place des Vosges avec Complètement cramé de Gilles Legardinier dans le sac...

mais une fois arrivée,
j'ai oublié mon livre et j'ai sorti l'appareil photo...
 


et vous ?
quelles sont vos lectures du moment ?
des titres pour allonger ma pile ?

4 commentaires

  1. Je suis justement dans un Acte Sud acheté au Salon du Livre "La Nonne et le Brigand" de Frédérique Deghelt ... mais j'ai un peu de mal à plonger dedans !
    Mais je persévère car habituellement j'adore cette auteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne connais pas, et hop, titre ajouté pour les vacances :)

      Supprimer
  2. pas très polar moi, t'y aurais pas un ou deux titres plus girly ?
    la place des vosges <3
    Paris, viiiiiiiite :)
    Isa from nyc

    RépondreSupprimer
  3. je ne lis aps trop d epolars en général mais j'iame bien ruth rendell! et en ce moment je commence un maupassant!
    des bises
    suepr actes sud! j'adore leu librairie a la villettte

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.