dimanche 19 février 2012

du dimanche et autres petites introspections...

habituellement, le dimanche c'est un peu le jour gris de la semaine... le samedi, c'est le jour de tous les possibles, le dimanche c'est l'annonciation de la fin ... et j'en connais bon nombre qui sont victimes du petit coup de blues du dimanche soir et dans le lot, il n'y a pas que des individus malheureux dans leur job !

certains en ont d'ailleurs tiré partie et propose moult soirées pour vous faire passer ce fameux blues de la fin de week-end.
mais ce dimanche pour moi est différent car demain, je suis encore en congés, je ne reprendrai le chemin de l'open-space que mardi et j'avoue que je pourrais bien m'habituer à ces petites semaines.
du coup, canapé et bouillotte sur le ventre oblige, j'ai profité de ce doux dimanche pour faire une pause parce que c'est bien joli d'écrire que je veux changer ma vie... mais peut-être faudrait-il que je commence à vraiment me bouger... en restant sur un canapé, cela pourrait paraître difficile mais je ne suis pas sans ressources !

pour commencer, m'inspirer avec Morning Glory, un café et un muffin fait maison.
Morning Glory, c'est la rencontre improbable entre une vieille gloire journalistique (Harrison Ford), une veille animatrice d'un télématin de chaîne TV locale qui cherche toujours la gloire (géniale Diane Keaton) et d'une jeune journaliste ambitieuse (Rachel McAdams) avec un objectif : faire grimper les audiences de "day break", télématin en bout de course et à bout de souffle.
Harrison Ford excelle dans son rôle de vieux journaliste bougon, Diane Keaton est géniale (comme toujours) dans son rôle d'animatrice prête à tout : embrasser un crapaud, danser en tutu, faire choriste de 50 cent sur Candy shop...
Rachel McAdams doppe ses troupes et bien sûr ça finit bien.
d'accord c'est une comédie aussi rose que ma cafetière nespresso, ma tasse et les muffins au thé vert à la rose (recette Kusmi Tea, trop bon) mais à bien y regarder, c'est le genre de comédie qui vous donne du peps et vous donne envie de retrouver votre équipe avec le sourire et en retroussant les manches par ce que "zut et flûte, on va s'en sortir de cette crise et par le haut encore !"

ok ok, nous y voilà, I'm stuck in the middle avec toutes mes interrogations : qui suis-je, où vais-je, qu'ai-je envie (ou pas) de faire... it's make no sense, j'ai besoin d'aide... et j'ai ce qu'il faut :
Marie-France ... elles ont repris des études après 35 ans et elles s'éclatent... heu je n'en demande pas tant mais pourquoi pas ?
Marie-Claire... jamais trop tard, comment j'ai trouvé ma vraie voie à 30 ans... ok j'ai 13 ans de retard mais je suis positive !
Biba... 50 petits trucs pour changer ma vie en mieux ... yep, en même temps, un article sur celles qui vivent de leur blog et je n'en suis pas ... so what ? je serai dans l'article de l'année prochaine... pensons positif et voyons grand !
côté Glamour, on me promet qu'on peut tous changer le monde... d'accord mais pour le moment c'est juste moi qu'il faut changer ... oui je suis dans une self-fish phase et en mode franglish aussi.
enfin Cosmopolitan me ramène à l'essentiel en faisant un test pour découvrir l'homme qu'il me faut... en fait j'en retire surtout la définition de celui qui ne me faut pas et duquel je m'obstine à être amoureuse.
il est temps que je passe à des lectures plus profondes ...


me voilà donc lancée dans ENFIN MOI de Geneviève Abrial (au passage, merci Fifi ) pour mieux comprendre mes insatisfactions, prendre de la distance et activer mon désir d'évolution grâce à la psychologie active.
le + de ce guide, on peut le prendre à différents chapitres en fonction de ses besoins.
je n'en n'oublie pas la reprise en main totale de mon corps (pourquoi ai-je mangé ces "ttuuuut" de muffins au thé vert à la rose trop bons ?... en fait la question est avant tout : pourquoi ai-je fait ces "ttuuuuut" de muffins au thé vert à la rose trop bons alors que je savais déjà que j'allais les manger ?) grâce à un cahier gentiment offert lors des fêtes de fin d'année par une âme bien intentionnée à mon égard.
illustré par Soledad, le cahier corps de rêve des paresseuses est une mine d'exercices et d'astuces gourmandes pour trouver et retrouver la forme comme des formes toniques en 30 jours... comme depuis 3 jours je vis avec une bouillotte sur le ventre, on va dire que je commence demain :)

c'en est fini des dimanche moisis,
dimanche prochain, le matin c'est piscine et l'après-midi c'est une expo à la Maison Rouge ou au Musée d'Orsay !
en attendant je relis Rien n'est trop beau de Ronna Jaffe en écoutant Michael Buble


4 commentaires

  1. Je me reconnais un peu dans ton billet vois-tu car aujourd'hui j'ai trop mangé pour combler un vide et la peur du lendemain...
    J'ai mangé un excellent cake aux légumes ce soir (fait main) et je me suis dit "demain, régime ma belle", piscine la semaine prochaine et pensées positives ! Et, et... J'ai beaucoup souri en lisant ton billet plein d'humour !
    Gros bisous et soigne toi bien surtout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. haaa la nourriture qui compense, je ne la connais que trop ;)
      si mon billet fait sourire, mission accomplie :)
      merci :)
      biz
      prends soin de toi aussi !

      Supprimer
  2. Je pense que la plupart d'entre nous souffre du blues du dimanche soir, quelle que soit sa vie, son boulot, son âge... Même mes enfants... et pourtant ils sont bien dans leur collège/lycée et ils ont à nouveau le sourire le lundi matin...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la nouvelle mode des parisiens c'est la lutte contre le blues du dimanche soir ... d'ailleurs dimanche prochain c'est soirée blues brothers dans le bar en bas de chez moi ;)
      sus au blues du dimanche soir !
      biz

      Supprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.