mercredi 7 octobre 2015

La balade des pas perdus répare les accidents de la vie [ giveaway inside ]


Comme il y a des endroits où l'on se sent bien dès qu'on les voit, il y a des livres dont on sait dès la couverture qu'ils feront partie des livres que l'on partage, que l'on offre mais dont on ne sépare pas.
Il y a des livres dont on sait qu'ils feront du bien dès les premières lignes alors on les fait durer et on les emmène partout quitte à relire les pages plusieurs fois.

Le jour où j'ai rencontré Brooke Davis, l'auteure de La balade des pas perdus (Lost and Found en version originale), j'ai su que son livre ferait partie de ces livres que j'aime partager, offrir et qui ne me quittent jamais.
De mon canapé à ceux de mes coffeeshops parisiens préférés comme au bord des quais du canal St Martin comme des quais de Seine, La balade des pas perdus a accompagné mes journées ces deux dernières semaines, dégusté comme un bonbon et siroté comme une tasse de café (ou de thé).


Mais que peut-il bien avoir de si spécial ce roman pour être dans mon sac déjà bien lourd, transporté comme un doudou que j'apprécie d'avoir avec moi alors qu'il m'est arrivé parfois de ne pas en lire une page après l'avoir posé à côté de ma tasse de café ?

D'abord, c'est un roman qui n'a pas 1 mais 3 héros, des héros pas ordinaires mais pas extra-ordinaires non plus, des héros aussi improbables que leur rencontre : Millie Bird, 7 ans, orpheline de père et abandonnée dans un grand magasin par sa mère, Karl le dactylo, 87 ans, veuf éploré qui a fuit la maison de retraite où l'ont conduit sa belle-fille et son fils, et Agatha Pantha, 82 ans, veuve qui s'est mûrée dans ma maison depuis la mort de son époux.
3 héros bousculés par la vie comme on peut tous l'être,
3 héros qui vont bousculer leur vie et la vie comme tout le monde ne le fait pas.

Ensuite, il y a l'écriture de Brooke Davis dont on sent l'attachement à ses personnages à chaque page et même si je sais par la rencontre organisée par son éditeur français, Fleuve Editions, que cet attachement si fort qu'il en devient celui du lecteur est lié à la propre histoire de l'auteure, les mots comme le mode de narration choisis m'auraient conduite à cette même réflexion même si je ne l'avais pas rencontrée.

Et puis, le sujet même du roman et le parcours des trois héros qui résonnent, questionnent et viennent réparer en douceur ce qui doit l'être.


4ème de couverture 

À sept ans, Millie a déjà vu pas mal de Choses Mortes. La première, c'était Rambo, le chien. La vingt-neuvième, une mouche. Au numéro 28 de son Livre de Choses Mortes, Millie a écrit : « MON PAPA »...
Voilà deux jours que la fillette, cachée dans un rayon de supermarché, attend que sa mère revienne la chercher. Ce ne sera pas sa mère mais Karl, dit « le Dactylo », veuf en cavale depuis qu'il a fui sa maison de retraite. Et puis Agatha Pantha, la vieille voisine acariâtre qui a du poil au menton. Il faut bien l'avouer : ces trois perdus-là se sont trouvés.Pour rattraper la mère de Millie, il n'est pas un vol, un incendie, une poursuite en bus, une bagarre de bar qui arrêtera ce trio infernal, quitte à mettre une jolie pagaille dans tout l'outback australien. Et, au passage, ré-enchanter la vie.Parce que les pas perdus vont toujours quelque part...


vous allez aimer 
la candeur enfantine de Millie Bird qui n'a d'égal que son regard aiguisé sur la vie et le monde adulte,
les deux personnages de Karl et Agatha Pantha, devenus comme invisibles aux yeux de la société et pourtant si importants à son équilibre,
les aventures aussi loufoques que décalées du trio formés par Mille, Karl et Agatha Pantha qui viennent, comme dans la 'vraie' vie, saupoudrées de rires la tristesse comme les drames qui ont émaillés leurs parcours respectifs,
que les personnages principaux comme secondaires vous 'parlent' comme si le roman n'était plus celui de Brooke Davis mais un peu le vôtre, où vous auriez insérer une part de ceux qui vous ont été chers et/ou le sont encore,
refermer la dernière page le sourire aux lèvres.

vous pouvez ne pas aimer 
j'ai cherché car j'ai sincèrement aimé cette lecture et il est difficile de trouver objectivement un ou des points négatifs dans cette situation à part les classiques 'c'était trop court' et 'pourvu que le prochain ne soit pas trop long à paraître' ; peut-être l'utilisation des flash-backs dans la méthode de narration dont je sais que tout le monde n'est pas fan, même si en l'occurrence dans ce roman elle apporte un attachement supplémentaire à chacun des personnage.

c'est à vous de partager l'aventure de Millie, Karl et Agatha Pantha et de faire connaissance avec Brooke Davis !
Grâce à Fleuve Editions, j'ai le plaisir d'offrir à l'une ou l'un d'entre vous un exemplaire de La balade des pas perdus.
Il vous suffit de me laisser un message avant vendredi minuit.

La balade des pas perdus sort le 8 octobre dans toutes les librairies.

vous pouvez retrouver les actualités de Fleuve Editions
fleuve-editions.fr 
sur facebook en cliquant ici 

et suivre le périple de Brooke Davis à travers le monde via son compte instagram @thisisbrooked

9 commentaires

  1. Hello :)
    Je dois dire que la 4ème de couverture m'a bien plu ! J'aime ce genre de roman qui fait intervenir plusieurs générations... :)
    S'il t'a autant plus, je serais ravie de le découvrir à mon tour!
    Merci et douce soirée à toi!

    RépondreSupprimer
  2. ce n'est peut-être pas le style de livre sur lequel j'aurais craqué mais tu le vends bien ;) je participe !
    bises
    marie-lo

    RépondreSupprimer
  3. bonjour et merci pour ce chouette cadeau je tente volontiers je croise le sdoigts
    bonne journée!
    mail : chenichenlune@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
  4. trop loin pour le concours ;) mais je l'ai trouvé via amazon :)
    xoxo
    isa from nyc

    RépondreSupprimer
  5. La 4ème de couverture me fait très envie !

    RépondreSupprimer
  6. Quelle bonne critique littéraire tu fais ! bises

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir à vous
    super jolies ces photos, et merci pour ce ptit jeu pour nous faire découvrir cet ouvrage ! je croise donc les doigts !
    très bonne et douce fin de soirée
    jacob.k(at)laposte(point)net
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir ce billet donne en envie de le découvrir et de se laisser transporter dans ces histoires de vies, je croise les doigts merci cindy-jere@hotmail.fr

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.