lundi 25 mars 2013

Un grand chef et La Chocolaterie { Alain Ducasse }

non ce n'est pas parce qu'il persiste à faire froid sur Paris que je persiste à garder une alimentation riche en calories... non c'est parce que je suis atteinte de gourmandise aigüe...
je ne sais pas résister à l'appel de la tarte au citron,
je me damne pour un risotto crémeux,
j'aurais pu épouser un chef juste pour son haddock au fenouil,
j'ai les papilles en émoi dès qu'on parle cuisine...
alors quand au retour d'une balade dans le quartier de Picpus, j'ai été charmée par une suave odeur de chocolat, je n'ai pu que prendre le passage et pousser en état d'hypnose totale une lourde porte pour arriver... au paradis du chocolat.
une fois dans la cour, l'odeur de chocolat est plus profonde... mais pas écoeurante, je ne sais comment la décrire : un odeur puissante mais pas sucrée, une odeur de torréfaction chaude mais pas de "brûlé", une odeur terriblement sensuelle en fait...
il faut que je passe cette porte...
et une fois la porte passée...
une verrière haute et lumineuse meublée d'étagères anciennes, 
une ambiance à la fois 'industrielle' et chaleureuse, 
toutes les couleurs du chocolat vous enveloppent.
 

ce n'est pas le monde coloré et un brin halluciné de Tim Burton qui s'offre à l'amateur de chocolat mais un salon au design industriel qui a des allures de sous-marin de Jules Vernes... 20 000 saveurs de chocolat... avec une équipage en sobre costume gris pour vous accompagner dans votre voyage.

tout est source de curiosité,
les moules à fritures,
les chocolatières en lourde porcelaine blanche,
les armoires façon coffres-forts où sont rangés les fèves, pâtes et couvertures, bonbons et pralines, tablettes,
car sur le côté par la verrière, sont visibles toutes les machines qui participent à la création du bonbon de chocolat qui va bientôt vous enchanter.
ici, on ne vend pas seulement du chocolat, on reçoit et on trie les fèves, on les torréfie, on les broie, on les concasse...
et puis on crée des merveilles...

nichés dans la vitrine sous cloche, les bonbons au chocolat peuvent combler tous les gourmets et gourmands... le choix est tel que personne ne peut rester insensible.
l'ouverture de chaque cloche laisse échapper des parfums envoûtants,
le mécanisme d'ouverture est comme un rituel,
je suis proche de la transe...
le praliné est d'une finesse extrême, il fond en douceur et les papilles gardent longtemps le goût d'amande et de noisette mêlé au chocolat avec une pointe de sel.
je ne suis pas fan de ganache mais j'ai craqué pour celle au citron vert, acidulée et fraîche...
et suis repartie avec deux tablettes à offrir après m'être faite conseiller car le choix, y compris sur les tablettes, donne le tournis : 43 tablettes avec des grands crus Madagascar, Trinidad, Pérou, République Dominicaine, Sao Tomé...
les deux maîtres du lieu, Alain Ducasse et Nicolas Berger mettent toute leur expérience pour faire vivre une expérience exceptionnelle à notre palais.


♡♡ l'adresse ♡♡

La Chocolaterie 
40 rue de la Roquette
75011 PARIS
M° Bastille
du mardi au samedi de 10h à 19h
un site en cours ici et bien sûr le site d'Alain Ducasse 


côté prix, nous sommes en catégorie luxe
entre 6 et 14€ pour les tablettes
entre 25 et 30€ pour les bonbons de chocolat pour une boîte de 30
mais nous sommes aussi en catégorie luxe pour l'accueil et l'accompagnement à l'achat qui est exceptionnel de courtoisie et de gentillesse.

16 commentaires

  1. très chouette !
    http://www.melolimparfaite.com

    RépondreSupprimer
  2. C'est magnifique !
    Y a du chocolat au thé ? J'en ai gouter y a quelque temps et j'avais adoré <3
    Bonne semaine Nalou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai pas eu le temps de tout regarder :s... il va falloir que j'y retourne ;)
      bonne semaine à toi aussi :)

      Supprimer
  3. Excellent ! je vais investir dans une boîte alors :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu ne regretteras pas ;)
      le choix de tablettes est aussi très tentant...

      Supprimer
  4. C'est ouvert le samedi ! nous venons pour le marathon, (non, non c'est Lui qui court, pas moi ...pas folle !)donc nous irons ! Merci Gourmande Nalou, pour le chocolat moi je passe dans le feu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^
      mais si tu peux courir... pour filer rue de la roquette ;)
      avec un peu de chance tu y croiseras Nicolas Berger qui est aussi passionnant qu'adorable quand il s'agit de choisir THE tablette :)

      Supprimer
  5. oh mais ej vais ouvrir grdand les yeux t rentrer la prochaine fois que je passerai rue de la roquette!
    des bises

    RépondreSupprimer
  6. Merci encore une fois pour cette jolie promenade. Dommage qu'elle ne soit que virtuelle ! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la Chocolaterie est là pour durer :) j'espère que tu auras l'occasion de venir à Paris et d'en profiter :)
      bises

      Supprimer
  7. Impressionnant ces oeufs en chocolat , ils sont magnifiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pour cela que j'ai choisi les tablettes... les oeufs sont trop beaux pour être mangés ^_^

      Supprimer
  8. rooooo ! que de belles images pour un sujet qui m'attire !
    il est beau ce billet !^^
    desolee pour mes passages qui deviennent rare, je n'ai plus trop de temps pour internet, j'ai bourré mes plannings !!!!
    des bises
    celine-dkmum

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello :)
      pas mieux de mon côté, ma façon de poster reste encore très anarchique ;)
      j'espère que tu vas bien <3

      Supprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.