dimanche 22 décembre 2013

Christmas countdown

pour commencer, un petit clic juste ici, là sur le flocon
un week-end un peu raccourci par les livraisons de sapin, le stress des réclamations qui restent non traitées à la veille de Noël, les dernières courses...
et à l'approche d'une nouvelle année, quelqu'un qui me manque terriblement.
il est temps de terminer ce dimanche, temps de m'éloigner de Paris pour mieux y revenir, retrouver l'énergie pour des changements nécessaires.
mon sac est presque prêt,
les cadeaux sont empaquetés, enrubannés, étiquetés,
il me tarde de prendre mardi très tôt le chemin de la gare de l'Est et bien que la météo ne s'annonce guère engageante, je compte les heures qui me séparent d'une semaine de vacances très attendues.
il est temps de vous souhaiter de très douces et joyeuses fêtes de fin d'année.

 

dimanche 15 décembre 2013

doudou d'hiver { peace and wool }

est-ce que je vous ai déjà dit à quel point j'admire Thérèse ?
comment vous ne connaissez pas Thérèse ?
Thérèse mange ce qui est fin sans faim et tricote, tricote, tricote un superbe gilet gris et rouge (si vraiment vous ne connaissez pas Thérèse, cliquez pas )
j'admire donc Thérèse car malgré des difficultés évidentes, elle a terminé son gilet pour pouvoir l'offrir...et pendant longtemps, terminer un tricot a relevé pour moi du domaine de l'impossible : maille perdue, erreur de point, laine qui manque quand ce n'était pas le courage.
et puis, parce que je suis frileuse et la digne fille de ma mère, j'ai eu envie d'un snood gris, un doudou d'hiver pour me réchauffer le cou et j'ai rencontré Peace & Wool.
pour la première fois, j'ai terminé un tricot sans maille perdue, sans trou et sans erreur de point (bon d'accord  c'était juste du point mousse) et en ai nourri une profonde fierté (il ne me faut pas grand chose pensez-vous, vous avez raison mais côté activités manuelles et artistiques, je pars de loin, de très mais alors très loin...).
pour cet hiver 2013,  je voulais un nouveau doudou d'hiver, je voulais un doudou rose et duveteux comme une barbapapa, je voulais un doudou d'hiver qui chasse les pensées tristes et je l'ai trouvé...

call me Thérèse car ce soir en regardant le sublime "Diamants sur Canapé" sur arte, j'ai terminé mon doudou d'hiver et il est prêt à faire rosir mon cou :)
si vous voulez le voir, il faut l'exiger en commentaire et je ferai un édit :) 
si vous voulez connaître l'effet que fait mon doudou d'hiver quand on le porte au cou, cliquez ici et laissez-vous porter.

et comme promis, des photos de mes doudous d'hiver...

et maintenant vous pouvez m'appeler Miss Fraise Tagada.

♡♡ Peace and Wool ♡♡
un site en ligne pour voir la vie en rose et en patchouli
le compte twitter à suivre pour tout savoir des aventures de la team @peaceandwool
et bien sûr une page facebook pour partager les réalisations

et parce qu'on tricote encore mieux avec une récompense, Peace & Wool glisse une délicieuse surprise dans chaque paquet :)

dimanche 8 décembre 2013

Paris est à la rue { expo photo }

j'aime Paris autant que je la déteste,
je n'y suis pas née et Paris n'adopte pas, elle se laisser aimer, ce n'est pas tout à fait pareil.
les jours où je la déteste vraiment, ces jours là elle me réserve ses plus belles surprises...
et du coup je ne peux que l'aimer ;)



*** Paris est à la rue ***
Exposition sauvage de Quentin Cherrier
impasse Delaunay (angle rue de Charonne, proche de la station de métro)
Paris 11
son tumblr est par ici

mardi 3 décembre 2013

Conte de Noël { Galeries Lafayette }

j'aime les fêtes de fin d'année,
les lumières, les cadeaux, les retrouvailles en famille, les petits déjeuners bruyants et les soirées avec les marrons chauds, les chamailleries autour d'une partie de carte et les papillotes dont on fait claquer le pétard ou, quand on manque de chance, dont on lit la blague façon carambar ou la question façon trivial pursuit..
oui j'aime les fêtes de fin d'année.
et pourtant, certains soirs, quand la journée a été longue, quand les moments de grâce se sont faits rares, une humeur chafouine pointe le bout de son vilain nez et je ne vois alors que ceux qui seront si cruellement absents, les jours qui passent trop vite, le budget qui manque pour faire tout ce que l'on voudrait...
ces soirs-là plus que d'autres, il me faut prendre l'appareil photo, ouvrir le plus grand possible les yeux et attendre que la rencontre se fasse...


alors sur les grands boulevards, 
quand les lumières deviennent lucioles, vous pourriez bien faire la rencontre de l'ours Martin.
Martin est un petit ours aussi frileux que peureux qui a reçu une étrange et mystérieuse invitation à partager pour les fêtes de fin d'année.
si vous le suivez, il vous permettra de remonter le temps, rien de moins.
 
si comme moi vous lui avez pris la main,
une fois emprunté le passage des horloges et salué les singes capucins voleurs de temps,
vous arriverez chez la fée souris Caroline.
c'est une fée un peu particulière que cette souris car elle est aussi très bricoleuse et s'y connait en rouages.
fermez les yeux, pensez à votre plus joli, votre plus grand, votre plus beau Noël...

ouvrez les yeux et partez à la pêche aux étoiles pour aider des chats noirs comme la nuit à décorer le sapin.
il vous faudra être prudent,
il vous faudra être attentif car l'enjeu est de taille... faire que le sapin soit si haut, si beau, si lumineux qu'il puisse porter tous les souhaits, tous les voeux de tous les enfants.

 suivez enfin les pas de Caroline la coquine et découvrez le plus merveilleux des sapins
 



après tant d'aventures et d'émotions, laissez le temps reprendre doucement son cours...
et après avoir chanté une comptine à un lapin et accepté d'héberger une souris pour la nuit,
vous pourrez vous endormir et rêver à une avalanche de cadeaux sous le sapin..


Les vitrines de Noël des Galeries Lafayette
" Il était une fois Noël "
40 boulevard Haussmann
75009 PARIS

vous pouvez retrouver les aventures de l'ours Martin et de son amie Lili sur le site des Galeries Lafayette 
et pour voir les vitrines en mouvement, cliquer ici pour aller chez la belle Fifi qui a filmé la magie des grands boulevards :)

samedi 30 novembre 2013

surprise de Noël venue de Manosque { L'Occitane et My Little Paris mini box }

petite fille, un des moments que je préférais était les fêtes de fin d'année...
l'odeur de pommes et de cannelle associée à celle du pain d'épices de St Nicolas,
le parfum des branches de sapin fraîchement coupé pour faire une couronne de l'avent,
les bredele sucrés pour le goûter,
et les peaux de mandarines & clémentines laissées à sécher devant la cheminée...
et puis surtout les paquets cadeaux qui faisaient briller les yeux.

depuis chaque année, je multiplie les courses plus ou moins petites pour que le pied du sapin soit couvert d'une avalanche de paquets cadeaux que je prends grand soin d'empaqueter, d'étiqueter et d'accompagner de voeux comme ma maman le faisait (et le fait encore).
grâce à l'association de deux marques que j'affectionne tout particulièrement, L'Occitane et My Little Paris, cette année encore je vais pouvoir ajouter un petit cadeau aux saveurs provençales au pied du sapin.

les ingrédients de la surprise ?
une jolie boîte illustrée par Kanako
pour la beauté, 3 produits emblématiques de L'Occitane et de la provence avec 1 généreux bain moussant à la lavande (100ml) qui transporte votre salle de bain dans les collines de Haute Provente, un tube de crème pour les mains karité & amande pour se faire les mains douces à se faire manger et une miniature d'eau de toilette Pivoine Flora pour un pshiit de légèreté dans le cou.
pour la gourmandise, un calisson original "Première Pression Provence" à déguster avec un thé Kusmi bien chaud.





pour ajouter un joli cadeau au pied du sapin, c'est tout simple !
être lectrice ou abonnée de My Little Paris
ou
être abonnée à la newsletter l'Occitane (si vous ne l'êtes pas encore, vite ! vous avez jusqu'au 4 décembre pour vous inscrire)
ensuite, se rendre dans une des boutiques participantes ou sur l'e-shop L'Occitane et pour tout achat, une mini-box de Noël sera jointe gratuitement à votre sac ou à votre colis dans la limite des stocks et à raison d'une mini-box par personne (il faut faire le plus d'heureuses possible).
cadeau de Noël supplémentaire pour les petits budgets, il n'y a pas de minimum d'achat !

dans ma sélection de Noël, j'ai mis dans mon panier :
un joli coffret avec les indispensables de l'Occitane dont le divin bain moussant à la lavande et l'incontournable crème au karité,
une crème "doudou" à la senteur de bonbon à la violette pour protéger des mains chéries des rudesses de l'hiver et de l'age,
un coffret digne d'un salon de barbier pour un neveu qui devient grand ;)

bien qu'originaire de l'est, je dois dire que ce Père Noël provençal est un chic Père Noël :)

ps :  Gérard me souffle qu'une dernière surprise attend toute heureuse propriétaire de cette petite boîte pour entrer dans l'année 2014 tout en douceur... je ne vous en dis pas plus mais cette surprise est un indispensable au coeur de l'hiver.

mardi 26 novembre 2013

amour amour je t'aime tant... { Angélique le film }

je ne suis pas romantique, non.
je suis une grande amoureuse, ce n'est pas la même chose.
je ne suis pas critique ou blogueuse cinéma,
je suis une boule d'émotions, ce n'est pas gagné pour la rédaction.
alors quand je suis invitée à assister à une projection privée de la nouvelle interprétation d'Angélique, Marquise des Anges par le réalisateur Ariel Zeitoun... je bats des mains, j'ai les yeux qui brillent, les lèvres qui s'étirent en sourire.

Angélique, Marquise des Anges...
c'est d'abord des tentatives plus ou moins réussies de voir un film en entier durant les vacances d'été - la première adaptation ayant été faite en 5 volets - ma grand-mère paternelle jugeant cette Angélique un peu trop effrontée pour des yeux de petite fille.
adolescente, une histoire romanesque à souhait qui nourrit les rêves et qui se regarde en gloussant et en mangeant des chamallows avec ma tantine, ma maman, ma grand-mère maternelle, mes amies d'enfance, ma soeur...
et puis enfin adulte, une série de films qui ramène les jolis souvenirs, fait sourire et se déguste comme un macaron à la fleur d'oranger.

Angélique, Marquise des Anges...
Angélique l'insoumise, l'amoureuse, l'aventureuse...
Angélique, femme et louve, prête à tout pour défendre ses choix, ses enfants, son grand amour... Joffrey de Peyrac.
Angélique, jeune aristocrate de province et sans le sou, donnée en mariage par son père contre espèces sonnantes et bien trébuchantes au sombre et mystérieux Joffrey de Peyrac, riche aristocrate toulousain.
Angélique, qui contre toute attente et sans renoncer à son caractère rebelle et libre va tomber follement amoureuse de son mari.
Angélique, femme de tête qui va traverser le règne de Louis XIV, les fastes et les vicissitudes de la cour de Versailles à la recherche de Joffrey qui lui a été enlevé après de sombres complots et rivalités de cour.

Angélique, Marquise des Anges,
un véritable défi pour un réalisateur que de proposer son interprétation près de 50 ans après la sortie du premier opus du réalisateur Bernard Borderie et du culte qu'il a généré.
pas facile pour les spectateurs de la première adaptation de faire l'impasse sur des interprètes quasi mythiques,
pas facile pour les spectateurs 'vierges' de se laisser happer par les aventures et le destin de l'incroyable Angélique tant le synopsis pourrait paraître désuet.
et pourtant,
inutile de vouloir faire le vide pour oublier préjugés, souvenirs ou attentes car très vite, les images, les acteurs, le souffle romanesque vous prennent et près de 120 minutes de film passent comme un éclair.
des acteurs principaux comme des seconds rôles justes,
un scénario qui mêle ce qu'il faut faut d'amour, de frisson, de passion, de surprise, d'émotion, d'humour, de drame et de suspens,
des images somptueuses, même si certains mouvements de caméra ont un peu malmené mes yeux de nouvelle myope (il est vrai que j'étais un peu près de l'écran),
une bande son avec un clin d'oeil à la première adaptation,
tous les ingrédients qui font de cette nouvelle Angélique un joli moment de cinéma.

laissez-vous emporter, retrouvez votre âme d'enfant quand petite fille vous étiez Vénus ou Isabelle de Ferrussac face à Cartouche voleur au grand coeur ou Caroline amoureuse de la Tulipe Noire, aristocrate justicier (pour les garçons, ça marche aussi... j'en connais un ou deux qui se serait bien vu en Belmondo ou en Delon ).
laissez-vous emporter par le souffle des grands films de cape et d'épée,
loin de toute polémique sur c'était mieux avant ou c'est juste bien comme un téléfilm, laissez-vous envahir d'émotions et profitez d'un instant hors du temps... l'Angélique d'Ariel Zeitoun vous l'offre, profitez-en sans réserve, vous ne le regretterez pas !



ANGELIQUE
sortie nationale le 17 décembre
avec Nora Arzeneder, Gérard Lanvin et Tomer Sisley
mais aussi Mathieu Kassovitz, Simon Abkarian, David Kross et Florence Coste
un petit clic sur ce grand A et vous aurez une jolie mise en oeil ;)

vous pouvez aussi profiter des vacances de fin d'année pour découvrir ou redécouvrir Angélique dans le texte avec la série des livres d'Anne et Serge Golon...13 tomes à déguster au chaud avec une tasse de thé brûlant autant que doux comme Vert St Petersbourg de Kusmi Tea ou Marco Polo de Mariage Frères...à moins que vous ne suiviez la sensuelle Angélique avec une tasse de chocolat !

quelques mots d'Ariel Zeitoun, réalisateur passionné venu défendre son Angélique lors d'une soirée privée organisée par les Victoires de la Beauté au Studio Marbeuf puis au Café Kousmichoff.

"Raconter le plaisir que l'on a eu à faire un film est un bonheur infini"

avoir la chance d'oublier son quotidien pendant 2 heures, être emportée par un souffle romanesque, une véritable aventure est un bonheur infini,
merci.



un affectueux merci à la belle Poulette Nela qui a organisé avec les Victoires de la Beauté cette soirée et cette rencontre exceptionnelle.

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.