dimanche 11 novembre 2012

lundi... et si vous vous programmiez un spectacle ?

oui, nous sommes lundi et vous n'allez pas me la jouer "ha ouais trop de la balle c'est lundi", you and me on sait que le lundi c'est juste "fucking monday".
alors comme une semaine qui commence par un lundi, c'est comme un arbre auquel on doit monter tout en ayant peur de comment on va pouvoir en redescendre surtout si on a le vertige, il faut savoir trouver le point d'éclaircie, la lumière dans le tunnel de la semaine qui va vous faire compter les jours avec envie et impatience.

la solution simple serait de se laisser aller à boire un ou quelques sake... et se lancer dans quelques pas de danse libérateurs au son d'un clip de nu disco (c'est plus mieux qu'électro française non?) looké en Kitsuné.
oui mais danser en Kitsuné sur un clip de Jupiter, c'est comme un arbre dont les branches se balancent dans le vent... ça te flingue ton brushing que t'a mis 1h à faire et en plus y'a des chances que tu files tes collants et ça en pleine semaine, c'est "what a fucking week" et ça ne prépare pas à passer un bon week-end...

ce qu'il vous faut, c'est vous programmer un théâtre, le jeudi soir.
parce que le théâtre le jeudi soir, c'est comme un arbre plein de sève qui te rappelle que demain c'est vendredi et que vendredi c'est friday...et que tu vas être en week-end.
et si vous allez au BO Saint Martin un jeudi soir, vous assisterez au spectacle THE ONE de Christine Berrou.
THE ONE, c'est comme un arbre qui aurait vécu mille vies... il est parfois un peu rude mais il est aussi très tendre, il a des cicatrices mais il est très jeune dans sa tête, il a des amis qui s'abritent dans ses branches tel Nounou... haaa Nounou... quel être exceptionnel !
et puis comme un arbre, il te raconte des histoires que même quand le sujet est vraiment pas drôle tu rigoles quand même...
parce que le rire... c'est comme un arbre qui prend racines dans les tabous de la société pour mieux les balayer.
arrivé à ce stade du billet, vous vous demandez mais pourquoi ? comment ?
hé bien parce que rédiger une critique, c'est...
c'est comme un arbre qui aimerait bien donner les meilleurs fruits mais qui rend 3 pauvres glands...
c'est difficile.
et puis si j'avais juste dit "allez voir Christine Berrou, c'est super, on rigole bien", avec la chance qui me caractérise vous auriez pensé que j'avais fait une faute de frappe et vous m'auriez dit "mais ma chérie, Christine Bravo ? mais enfin Christine Bravo c'est... c'est comme un arbre qu'on est content d'avoir coupé" et alors j'aurais vraiment tout raté.

Applause, Big Up, Stand up... for your rights Christine Berrou !
drôle, énergique, pétillante, intelligente, belle... et en plus super simple... franchement elle est... 
comme un arbre mais en beaucoup mieux :) 
Christine Berrou tweete par là : @ChristineBerrou
et a aussi un blog 

Thanks and Applause pour l'équipe du BO Saint Martin, son BOBar, sa salle, sa programmation :)

My special thanks and Big very Big Up to Fifi ... qui a plus qu'un neurone, est pro des réseaux sociaux, a toujours les bons tuyaux, est THE directrice artistique web qu'il faut à votre entreprise (cliquage et partage de bon aloi) et m'a offert cette soirée pour le meilleur et pour le rire :)

et bien sûr, vous voulez, vous aussi, comprendre pourquoi la vie, l'amour, votre job... c'est comme un arbre... quoi de plus normal.
alors il ne vous reste plus qu'à cliquer ici ou et à réserver votre place, oui parce que le théâtre...
le théâtre, c'est comme un arbre...


ps :  normalement, ce billet écrit dimanche soir devait se publier lundi matin... mais pour une raison qui m'échappe, ça n'a pas pas marché... 
parce que parfois, être blonde, c'est...
c'est comme un arbre...
je vous laisse compléter en commentaire :)

Enregistrer un commentaire

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.