vendredi 11 mai 2012

un polar, des dim sums et de l'amour...

parfois au détour de fous rires et de papotages entre filles, assises dans un restaurant à la décoration délicieusement chinoise et turquoise au coeur de St Germain des près, entre deux bouchées de dim sums aux saveurs délicatement épicées, surviennent des réflexions douces amères sur l'émotivité, l'amour...
certaines et certains d'entre nous ont la larme facile, l'oeil qui frise et l'émotion qui monte à la simple écoute d'une morceau de Porgy and Bess (si je clique ici, so hush little baby, don't you cry, moi je fonds en larmes), de la lecture de quelques lignes, de quelques images de film...
4 filles... 4 possibilités ?
non, 4 filles dont 2 "pleureuses" capables de ruiner leurs efforts de maquillage en lisant un livre dans le métro comme avec Le dévouement du suspect X.

Le dévouement du suspect X est un roman policier qui n'a pas besoin de descriptions sanguinolentes, de meurtres à répétition, de criminel psychopathe ou de surnaturel pour vous faire chavirer le coeur et vous vriller le(s) neurone(s).
Le meurtrier est connu dès la 4ème de couverture du livre...
Yasuko Hanaoka, hôtesse de bar puis vendeuse chez un petit traiteur, élève seule sa fille.
Elle est divorcée d'un homme que l'on devine avoir été violent.
Ishigami, professeur de mathématique, est secrètement amoureux de sa voisine, Yasuko Hanaoka.
L'ex-mari de Yasuko refait surface... pour mieux replonger, tué par Yasuko alors qu'elle voulait protéger sa fille.
C'est un accident ... disons de la légitime défense... mais la croira t-on ?
Ishigami a entendu ce qui s'est passé et met en place un plan destiné à sauver Yasuko et sa fille.
Un corps nu, la tête éclatée et le bout des doigts brûlés est retrouvé dans le fleuve.
Malgré les efforts pour masquer son identité et brouiller ainsi les pistes, l'ex-mari est rapidement identifié et l'enquête de police commence.
La tension monte autour de Yasuko mais son alibi est solide, comme celui de sa fille.
Si Yasuko n'a pu tuer, alors qui ? et pourquoi ? l'inspecteur Kusanagi, chargé de l'enquête, perd le fil et aura besoin de l'aide d'un vieil ami de faculté, Yukawa, pour amener le lecteur a découvrir un scénario aussi surprenant que poignant...
que pourriez-vous faire par amour ?
et si cet amour n'est pas payé en retour, ce que vous pourriez-faire alors ne serait-il pas le dévouement le plus pur ?
les dernières pages du Dévouement du suspect X m'ont laissée en larmes.


Actes Sud, des éditions dans lesquelles je plonge les yeux fermés pour me nourrir de mots.
Keigo Higashino est un auteur japonais dont le premier roman policier La maison où je suis mort autrefois est une merveille qui a emporté le jury du prix polar international de Cognac en 2010


YOOM
deux délicieuses adresses dans le 6ème (M°Mabillon ou St Germain des Près) et dans le 9ème (M° Notre Dame de Lorette) découvertes et testées entre filles grâce une Flâneuse gourmande et douée pour vous repérer les meilleures adresses parisiennes.


14 commentaires

  1. Et en plus, tu en as fait un article! Merci, je suis très touchée!
    Je me suis aussi tellement reconnue dans la larme proche de l'émotion et l'émotion proche de la larme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime ne pas être la seule à avoir la larme facile ;)
      émotifs anonymes, ou pas, associons-nous :)

      Supprimer
  2. Le titre est accrocheur et tu nous entraines avec pas mal d'habilité entre le résumé d'un roman et le menu d'un restaurant, les deux très raffinés. J'aime bien quand tu fais des billets comme celui-ci. C'est envoûtant. Je vais de ce pas visiter La Flaneuse car c'est un blog que je ne connais pas encore. Bises et excellent weekend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci :)
      tu vas aimer les tours et détours de La Flâneuse :)
      bon week-end à toi aussi sous le signe du soleil !

      Supprimer
  3. Un polar, des dims sun et de l'amour, je signe ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. yes you can et les yeux fermés en plus :)

      Supprimer
  4. Des dim sums, des dim sums!!!!!! J'aime tellement ça!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et ces dim sums sont divins :) La Flâneuse a le palais éduqué et c'est une adresse whouaaaa :)

      Supprimer
  5. très sympa cet article Nalou ! chroniqueuse gastronomique et littérair. Merci;
    Bises et bon week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci, bon week-end à toi aussi :)
      La Flâneuse déniche des adresses gourmandes, originales, inédites... c'est une mine :)

      Supprimer
  6. Ton billet est très convaincant et pourtant ,j'avais décidé de laisser de côté les polars pour l'instant et de me plonger dans les derniers opus de John Irving ... à suivre.
    Bon week end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chouette :) Keigo Higashino est un auteur qui sort de l'ordinaire, une vraie découverte :)
      bon week-end à toi aussi

      ps : j'ai dans ma pile "dernière nuit à twisted river" ;)

      Supprimer
  7. Décorateurs Yoom Martyrs et Yoom Grégoire de Tours : Maxime Dion & Florence Arles

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.