dimanche 23 octobre 2011

make it slow... éloge de la lenteur

Faire l'éloge de la lenteur pour une hyper stressée... c'est plus qu'un changement de vie, c'est une révolution de vie ...so, what the fuss ?
Le mouvement Slow est né en Italie, à son origine Carlo Petrini, italien engagé pour la défense du patrimoine culinaire de son pays et donc vivement engagé contre l'envahissement de la restauration rapide et le mode de vie qui va avec... une agitation permanente, une course incessante dans le travail comme dans la vie, avec le besoin d'avoir en retour des services toujours plus rapides, une véritable culture de l'immédiateté comme si l'attente était insupportable, inadmissible, impossible (mmmhh certains utilisateurs de service client doivent se reconnaître !).
Dans le domaine de l'alimentation, le mouvement Slow vise donc à privilégier des aliments de saison, produits localement et bien sûr cuisinés tout aussi localement... rien d'étonnant à retrouver des adeptes du Slow dans les mouvements écologistes et adeptes du bio.
Naturellement, le mouvement Slow est devenu une façon de vivre avec la naissance de mouvements comme SlowTravel ou CittaSlow.
Les principes restent les mêmes : arrêter sa course folle, profiter de l'instant en favorisant les contacts avec les habitants (SlowTravel), en participant à des programmes visant à rendre la ville plus "humaine" : parcs et espaces verts, pistes cyclables, développement de modes de garde adaptés pour les enfants afin de faciliter la vie professionnelles...
Entendons-nous bien cependant, être Slow ne veut pas dire ne rien faire... ce n'est pas un éloge de la paresse mais en réaction à nos modes de vie "métro-boulot-dodo" qui nous mènent pour certains directement à la dépression (voir pire), un éloge de la lenteur à bon escient... savoir prendre le temps et ne pas faire du temps son pire ennemi !

quelques exemples Slow / Pas Slow
acheter un bol de pâtes et des plats tout prêts à réchauffer en 2mn au micro-ondes chaque soir de la semaine ... Pas Slow
profiter du week-end pour préparer ses menus de la semaine et privilégier les produits frais ... Slow
acheter des vêtements pas chers mais qui ne durent pas ...Pas Slow
investir dans de belles pièces durables et garder la fantaisie pour les accessoires... Slow
rester connecter en permanence - twitter, foursquare, facebook, mails, téléphone... - et être en panique à la simple idée d'une perte totale de connexion ...Pas Slow (aie ça va faire pas mal pour les bloggeurs "accros"' à leurs statistiques de visites !)
se réserver des plages 'no technology' et profiter d'une balade, d'un livre, d'une expo, d'un ciné... bref tout sauf être devant un écran informatique quel que soit sa taille...Slow
trépigner, invectiver, stresser, hurler... pour une queue un peu trop longue en caisse d'un magasin, un téléchargement qui traîne, un colis perdu ou en retard... Pas Slow
privilégier son magasin de proximité, anticiper sur son besoin en matière de livraison (en prenant en compte le risque toujours possible de retard ou d'erreur), ne pas hurler (parce que votre interlocuteur risque bien d'en être paralysé ou pire très très irrité donc pas du tout coopératif)...Slow

Bien sûr, on trouve dans le mouvement Slow certaines formes 'd'intégrisme' du tout bio, tout écolo qui peuvent sembler ou être passéiste.
Ce que je retiens du mouvement Slow c'est la remise en valeur de comportements humains basés sur le respect de la nature, le respect de soi, le respect des autres... une vie dans laquelle la productivité et la vitesse ne sont plus prédominantes...



pour en savoir plus ...
Slow Food, manifeste pour le goût et la biodiversité, Carlo Petrini, éditions Yves Michel
Bon, propre et juste - Éthique de la gastronomie et sauvegarde alimentaire, Carlo Petrini (préface par Alain Ducasse) éditions Yves Michel
le site officiel Cittaslow http://www.cittaslow.org/index.php
tout savoir sur le SlowFood http://www.slowfood.fr/
et parce que ce magazine le vaut bien, je vous invite à acheter Too,  édité par le site spartoo.fr, qui consacre au mouvement Slow une enquête dans le dernier numéro sorti !
http://www.spartoo.com/plus/bienvenue.php

et un Slow Sunday à Paris ?
c'est oublier les requêtes du service client dans lequel je travaille, ne surtout pas consulter les forums et autres associations de consommateurs, oublier que mon corps n'est pas comme je voudrais qu'il soit, oublier que 34 ans à l'envers cela fait 43 vrais à l'endroit, oublier que Big est aux abonnés absents... bref profiter d'un magnifique dimanche d'octobre !








alors, êtes-vous prêt à "Slower" votre vie ?

6 commentaires

  1. Peut-être pas totalement parce que se "désintoxiquer" du web ce n'est pas si simple. Et puis c'est compliqué d'aller dans le sens inverse de la société. L'immédiateté quelque part c'est un peu ce qu'on recherche parce qu'on pense que tout ira mieux si c'est le cas, c'est tellement difficile de se faire à l'idée que "prendre son temps" ne signifie pas "perdre son temps".
    Excellent article en tout cas, j'irais faire un tour sur le site slowfood tiens ! A très vite (à la manière slow bien sûr ^_^),

    RépondreSupprimer
  2. merci :)
    le slow food est le mouvement qu'il me semble le plus "facile" à adopter... c'est un changement dans le rapport à la nourriture qui me va bien. pour le reste, j'avoue que c'est un peu difficile pour moi à appréhender mais qu'au fil des lectures et des rencontres, il y a là un véritable intérêt :)

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, cela donne envie de "slow"... D'autant que je suis assez d'accord avec ce qui est slow et ce qui ne l'est pas et que je vois bien les changements dans ma vie quand je suis "slow"...!
    Pour Les Lames... Je suis dans les dernières pages ! Ensuite, j'en parle sur mon blog. D'ailleurs, je retourne bouquiner sur ma méridienne de ce pas...!

    RépondreSupprimer
  4. bouquiner sur la méridienne, c'est super slow, j'adore :)
    comme je suis une grande stressée (avec ulcère à la clé), j'essaie d'apprivoiser le mouvement slow pour vivre mieux :)
    à+

    RépondreSupprimer
  5. Slower pour vivre mieux,of course!Be cool on ne demande pas mieux,je serais d'avis à limiter les pas slow à 10 par jours pour ainsi profiter du Slow time pour se détendre,profiter des instants simples de la vie,d'une balade,d'un sourire,d'une musique et de trouver son big and the big city :)
    Et si je trouvais mon Slow Big ...

    RépondreSupprimer
  6. je te souhaite de trouver un Big qui soit un peu moins slow que le mien à l'engagement ;)
    je t'ai envoyé un message pour le vernis... avec colissimo, c'est slower la poste :s ... haaaa mais maintenant que je suis Slow... j'ai une solution et elle devrait te plaire :)

    RépondreSupprimer

On Instagram

© nalou's in the air. Made with love by The Dutch Lady Designs.